Carnet

André WECKMANN

André WECKMANN 30 novembre 1924 - 30 juillet 2012
01/10/2015

L’écrivain, romancier et poète alsacien, André WECKMANN décède à 87 ans, lundi 30 juillet 2012 à Strasbourg, emporté par une embolie pulmonaire lors de son hospitalisation suite à une chute. Il voit le jour à Steinbourg en Alsace, le 30 novembre 1924. Ses parents tenaient la Dorfwirtschaft, une auberge alsacienne typique où se rencontrent toujours des personnes de toutes les tendances politiques parlant le dialecte. Baignant dans un milieu culturel populaire, il se familiarise dès son plus jeune âge avec les différentes variantes du dialecte alsacien. Incorporé de force dans la Wehrmacht en février 1943, il est grièvement blessé sur le front russe et déserte en septembre 1944 puis devient responsable dans les Forces françaises de l'intérieur (FFI). À la fin de la guerre, il est étudiant à Strasbourg, attaché culturel à la Préfecture et animateur de 1954 à 1960, puis professeur d’allemand au lycée de Strasbourg Neudorf de 1961 à 1989.

·         France 3 annonce son décès en publiant sur son site web l’article « Décès de l'écrivain alsacien André WECKMANN ». Il y est annoncé que « André WECKMANN est mort à l'âge de 88 ans. Ce célèbre romancier et poète alsacien, écrivait ses œuvres en alsacien, allemand et français » et souligne que « Ce grand défenseur du bilinguisme fut l'un des fondateurs du Front culturel alsacien, un parti politique régionaliste. Auteur de plus d'une trentaine d'ouvrages, il a obtenu de nombreux prix littéraires tout au long de sa carrière ».

·         De son côté, TV5 Monde rapporte sa mort via l’article « Décès du poète alsacien André WECKMANN, chantre du bilinguisme » publié sur le site web de la chaine. Il y est annoncé que « Le poète et romancier alsacien André WECKMANN, grand défenseur du bilinguisme, est décédé dimanche des suites d'une embolie pulmonaire à l'âge de 87 ans. Victime d'une chute en Autriche la semaine dernière, il a été hospitalisé à Strasbourg, mais sa santé s'est brutalement détériorée ». De plus, l’article souligne qu’« Auteur de plus d'une trentaine d'ouvrages, il écrivait en trois langues : français, allemand et alsacien. Il avait fait du dialecte un instrument de création poétique de très haut niveau, et montré que l'alsacien pouvait être autre chose qu'une langue de la rue ».

·         Par ailleurs, Morgane MACÉ d’Actua Litté intitule « Décès du romancier & poète André WECKMANN » son article relayant la triste nouvelle. Elle y écrit que « Décédé à l'âge de 88 ans, le poète & romancier alsacien, né le 30 novembre 1924 à Steinbourg, dans la vallée de la Zorn, fut l'auteur d'une trentaine d'ouvrages en allemand, français et alsacien » tout en soulignant qu’il était « un fin défenseur du régionalisme, éminent défenseur du bilinguisme pour les Alsaciens et un écrivain alsacien trilingue ».

·         Dans son article « André WECKMANN est décédé » faisant part de sa disparition, Les Dernières Nouvelles D’Alsace souligne que « Son long chemin était encore jonché de projets. Il laisse en héritage à Steinbourg, le village alsacien où il est né en 1924, un circuit poétique tracé par le poète randonneur pour tous ses amis ».

Livre d'Or

Thierry Wersinger mardi 31 juillet 2012
C'est avec beaucoup d'émotion que j'ai appris le décès de celui qui fut beaucoup plus que mon professeur d'Allemand, une source d'inspiration qui m'a permis de me reconnecter avec mon identité alsacienne. Que de discussions, d'amerseidels, de promenades sur les bords du Bodensee, dans les Vosges ou les Alpes, ces inoubliables virées du coté de Feldkirch. Toujours disponible, engagé, souriant, sérieux mais ne se prenant jamais au sérieux. Que Dieu te reçoive dans son Paradis!
Ajouter un message