Carnet

Claude MOLITERNI

Claude MOLITERNI 21 novembre 1932 - 21 janvier 2009
01/10/2015

L’écrivain et un critique, historien, et scénariste de bande dessinée français, Claude MOLITERNI est décédé le 21 janvier 2009. Né le 21 novembre 1932 à Paris, il fut notamment l'un des trois fondateurs du très populaire Festival international de la bande dessinée d'Angoulême. Il a publié, avant d'entrer dans le monde de la bande dessinée, une centaine de romans policiers et d'espionnage sous divers pseudonyme. Par ailleurs, il s'est aussi consacré à l'écriture de pièces radiophoniques. De plus, documentaliste chez Hachette, il fut directeur éditorial chez Dargaud de 1973 à 1989, puis successivement directeur de plusieurs rédactions (Pilote, Charlie Mensuel, Lucky Luke Magazine…), avant d’officier aux éditions Gautier-Langereau et de co-créer les éditions Bagheera.

 

  • ActuaBD annonce son décès en publiant l’article « Disparition de Claude MOLITERNI, fondateur du Festival d’Angoulême ». Il y est rapporté que « Le 36ème Festival d’Angoulême qui commence la semaine prochaine s’ouvre sur une triste nouvelle. L’un de ses trois fondateurs vient de disparaître. Il s’est éteint la nuit dernière d’une crise cardiaque à l’âge de 76 ans ». Par ailleurs, l’article souligne que « Personnalité considérable, Claude MOLITERNI, que l’on surnommait « le pape de la BD », a incarné pendant plus de cinquante ans un combat pour la reconnaissance et la popularisation de la bande dessinée qui force l’admiration. Beaucoup d’entre ceux qui aujourd’hui se disent « spécialistes de bande dessinée » sont redevables à ce vaillant bretteur qui, jusqu’au bout s’est employé à populariser et à crédibiliser le 9ème art ».
  • Pour sa part, Le Nouvel Observateur fait part de son décès via l’article intitulé « Claude MOLITERNI, un pionnier de la BD ». Il y est annoncé que « Claude MOLITERNI est décédé le 22 janvier, subitement, à l'âge de 77 ans. Six mois après la mort de Francis LACASSIN, qui ouvrit en 1971 la première chaire universitaire consacré à l'histoire de la bande dessinée, Sa disparition sonne le glas des pionniers du 9è art. Le Festival d'Angoulême lui rendra hommage la semaine prochaine ».
  • Dans son article « Mort de Claude MOLITERNI, co-fondateur du festival d'Angoulême », Première annonce qu’« A quelques jours de l'ouverture du festival d'Angoulême, le monde de la bande dessinée est en deuil. Historien de la bande dessinée et co-fondateur du festival, Claude MOLITERNI est mort mercredi 21 janvier à l'âge de 76 ans ». De son côté, Laurence Le SAUX de Télérama écrit que « Le hasard fait étrangement les choses : Claude MOLITERNI s’est éteint mercredi à l’âge de 76 ans, quelques jours avant l'ouverture du 36e Festival d’Angoulême, dont il fut l’un des fondateurs. Auteur de romans policiers, ce passionné de bandes dessinées a marqué le milieu par sa ferveur à défendre le neuvième art » dans son article « L'adieu aux bulles de Claude MOLITERNI ».

 

Ajouter un message