Carnet

André FALCON

André FALCON 28 novembre 1924 - 22 juillet 2009
01/10/2015

L’acteur français, André FALCON meurt  le 22 juillet 2009 à Paris. Il vient au monde à Lyon, le 28 novembre 1924. Il sort en 1946 du Conservatoire, où il a obtenu le premier prix de comédie classique, et entre la même année à la Comédie-Française, devenant à 25 ans le plus jeune sociétaire. Lorsqu'il quitte la Comédie-Française en 1966, après avoir joué les plus grands rôles du répertoire, il se fait remarquer par François TRUFFAUT, qui le fait jouer dans « Baisers volés ». Il tourne par la suite avec les plus grands. Il se fait connaître aussi à la télévision, où il figure au générique des « Rois maudits », des « Cinq Dernières Minutes », et tant d’autres. Il continue parallèlement de jouer au théâtre. Sa dernière apparition date de 2005.

 

  • Il est inhumé au cimetière du Montparnasse.
  • Gala annonce son décès en publiant l’article « Disparition d’André FALCON : Le « lion » est mort à 84 ans ». Il y est rapporté que « L'acteur André FALCON, « un lion superbe » selon l'administrateur de la Comédie-Française dont il était le doyen, est décédé. L’acteur abonné aux rôles de second plan à la télé a succombé, ce matin, des suites d'une longue maladie dans un hôpital parisien. Le magistral André Sociétaire à la Comédie-Française, le comédien incarnait à la perfection les plus grands auteurs du répertoire classique. Attiré par les projecteurs, il a aussi mené carrière à l’écran avec de plus de cent vingt apparitions. Il emporte avec lui les voix d'un certain âge d'or de la Comédie-Française, les voix du jeune premier à l'emploi avéré ; celle du héros tragique, du tragédien héroïque, du rebelle inconscient, de l'amoureux fou et dangereux. Une voix disparaît. Une voix forte, le timbre puissant d'une autorité particulière. Bon vent, Monsieur Falcon ».
  • Pour sa part, Le Figaro fait part de son décès via l’article intitulé « L'acteur André FALCON est mort ». Il y est annoncé que « L'acteur André FALCON est décédé à l'âge de 84 ans, a annoncé aujourd'hui dans un communiqué la Comédie-Française, dont il était le doyen des sociétaires honoraires hommes et « un lion superbe », selon l'administrateur du théâtre, Muriel MAYETTE. Le comédien est décédé ce matin dans un hôpital parisien des suites d'une longue maladie, a-t-on ajouté de même source ».
  • Dans son article « André FALCON, un grand second rôle », Le Parisien annonce que « Son visage, plus encore que son nom, était familier des amateurs de cinéma et des téléspectateurs des années 1970 : André FALCON, décédé à 84 ans, avait tourné dans beaucoup de polars et dans des feuilletons célèbres. Grand acteur de théâtre, doyen des sociétaires honoraires de la Comédie-Française, il « emporte avec lui les voix d'un âge d'or de la Comédie-Française » ».

 

Ajouter un message