Carnet
Le Monde
Aujourd'hui en France
La Croix
Le Figaro
Le Monde
Libération
France-Antilles
Journal du centre
L'Echo du Riberacois
L'Eclaireur Vimeu
L'Éclaireurdu Gâtinais
L'Eveil de Lisieux Cote
La Libération du Comminges
La Manche Libre
La Tarentaise Hebdo
La Voix Le Bocage
Le Courrier Français
Le Journal d'Elbeuf
Le Pays Gessien
Le Républicain Lot et Garonne
Les Informations Dieppoises

Maurice ANDRÉ

01/10/2015
Maurice ANDRÉ 21 mai 1933 - 25 février 2012

 

Le trompettiste français classique, Maurice ANDRÉ est mort à 78 ans, le 25 février 2012, à Bayonne. Né le 21 mai 1933 à Alès, il est issu d'une famille de mineurs. En 1944, il commence par apprendre le solfège durant deux années avant même de pouvoir toucher à son premier cornet, cadeau de prix, pour un père d'origine modeste. Il descend à la mine de 14 à 18 ans, tout en commençant à étudier la trompette, avec comme premier professeur son père, Marcel-Jean André, grand amoureux de musique classique. Il entre en 1951 au conservatoire de Paris après s'être engagé comme trompettiste dans le 8e régiment de transmissions. Il y obtient un premier prix d'honneur de cornet en 1952 et un premier prix de trompette l'année suivante (le 9 juillet 1953).

·         Le 1er mars 2012, il est inhumé en toute intimité, au pied du clocher de l’église ceint de collines cévenoles, à Saint-André-Capcèze (Lozère).

·         Le Figaro annonce son décès en publiant l’article intitulé « Décès du trompettiste Maurice ANDRÉ ». Il y est annoncé que « Le trompettiste classique de renommée mondiale Maurice ANDRÉ est décédé la nuit dernière à Bayonne (Pyrénées-Atlantiques) à l'âge de 78 ans. Il est décédé à 23 h 45 hier à l'hôpital de Bayonne, a-t-on appris auprès de sa famille, qui n'a pas souhaité préciser les causes de son décès » et souligné que « Sa discographie comprend plus de 250 disques dont des dizaines d'or et de platine, mêlant des répertoires très variés. Fatigué, il avait donné ses derniers concerts en 2004 et vivait désormais à Urrugne, au Pays basque ».

·         Pour sa part, Le Parisien relaye la triste nouvelle via l’article « Le trompettiste Maurice ANDRÉ est décédé ». L’article annonce son décès et survole sa carrière tout en soulignant que « le musicien a travaillé dans les mines dans son adolescence avant de devenir un maître incontesté de la trompette, jouant et enregistrant avec les plus grands chefs d'orchestre ».

·         Dans son article « Le trompettiste Maurice ANDRÉ est mort : le monde des cuivres en deuil », Nathalie KRAFFT de Rue89 annonce que « Considéré comme le plus grand trompettiste au monde, Maurice ANDRÉ est mort samedi soir, à Bayonne (Pyrénées-Atlantiques). Il aurait eu 79 ans le 21 mai prochain » tout en survolant son parcours.

 

Livre d'Or

Ajouter un message
A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z