Carnet

François DUFAY

François DUFAY   1963 - 25 février 2009
01/10/2015

Le journaliste et écrivain français, François DUFAY est mort accidentellement percuté par une voiture, le 25 février 2009 à Molines-en-Queyras, où il séjournait avec sa famille. Né en 1963 à Paris (Montmartre), il fut notamment rédacteur en chef à L'Express. Ancien élève du Lycée Condorcet, normalien (rue d'Ulm), agrégé de lettres, François Dufay entre en 1989 au magazine Le Point, où il travaille comme rédacteur en chef adjoint au service politique. Il passe ensuite au service Culture. Il entre par la suite à L'Express, en décembre 2007 avec le titre de rédacteur en chef pour y diriger les pages littéraires. Écrivain lui-même, il s'intéresse au comportement des écrivains français pendant la Guerre face au nazisme.

 

  • Libération annonce son décès en publiant l’article « François DUFAY, vie « Express » ». Il y est rapporté que « François DUFAY, le responsable des pages Livres à l’Express, est mort à l’âge de 46 ans le 25 février à Molines-en-Queyras (Hautes-Alpes), où il était en vacances : il a été renversé par une voiture ». Par ailleurs, l’article souligne que « Normalien et agrégé de lettres, il est l’auteur d’essais : les Normalien, et tant d’autres. Rédacteur en chef adjoint du service politique puis du service culturel du Point de 1990 à 2007, il était rédacteur en chef du service Livres de l’Express depuis 2008 ».
  • Pour sa part, Christophe BARBIER de L’Express fait part de son décès via l’article intitulé « La mort de François DUFAY : Un amoureux de la délicatesse ». Il y est annoncé que « François DUFAY, rédacteur en chef du service Livres de L'Express, a été brutalement arraché à l'affection des siens, mercredi après-midi, fauché par une voiture sur son lieu de vacances. Arrivé à L'Express, en provenance du Point, en décembre 2007, François a très vite donné à sa rubrique les qualités qui le caractérisaient dans la vie: une infinie subtilité de jugement, une curiosité insatiable, le culte du beau et cette distance un rien ironique dont il faisait presque une philosophie ».
  • Dans son article « François DUFAY nous a quittés », Christophe ONO-DIT-BIOT du Point annonce qu’« Il était l'un de nos meilleurs journalistes. Au sens le plus fort du terme, qui fait de ce métier d'abord une vocation. François DUFAY nous a quittés, il venait d'avoir 46 ans. Normalien, agrégé de lettres, il était entré au Point en 1989, avant de rejoindre L'Express en 2007 pour y diriger les pages littéraires. Cultivé, curieux, sensible, doté d'une sacrée plume, fine, précise, trempée dans un humour presque britannique, François avait aussi le don d'entrer sans faire de bruit dans les psychologies de ceux qu'il croquait dans des portraits remarquables, qu'il s'agisse d'animaux politiques comme CHIRAC, Le PEN ou LABARRÈRE, ou d'espèces plus contemporaines comme Grand Corps malade ».

 

Ajouter un message