Carnet
Le Monde
Aujourd'hui en France
La Croix
Le Figaro
Le Monde
Libération
L'Eclair Pyrénées
L'Eclaireur Vimeu
L'Observateur de l'Avesnois
L'Union du Cantal
La Chronique Républicaine
La Voix du Sancerrois
Le Courrier d'Hirson
Le Courrier de l'Eure
Le Dauphiné Libéré
Le Démocrate de l'Aisne
Le Journal de l'Orne
Le Limouxin
Le Parisien
Le Sisteron Journal
Ouest France + Presse Océan

Béatrix BECK

01/10/2015
Béatrix BECK 30 juillet 1914 - 30 novembre 2008

 

L’écrivain français d'origine belge, Béatrix BECK est morte le 30 novembre 2008 à Saint-Clair-sur-Epte. Née le 30 juillet 1914 à Villars-sur-Ollon (Suisse), elle est naturalisée française le 12 janvier 1955. Elle est la fille d'un père belge d'origine mi-lettonne/mi-italienne et d'une mère irlandaise. Elle a grandi en France. Ayant obtenu une licence en droit, elle devient communiste. Mariée en 1936 avec un Juif Naum SZAPIRO, elle perd son mari à la guerre et, veuve avec une petite fille, elle déniche des petits boulots pour gagner sa vie. Elle publie en 1948 son premier roman « Barny ».

·         Gala annonce son décès en publiant l’article « La romancière française, prix Goncourt 52, s'est éteinte à 94 ans ». Il y est annoncé que « C'est la petite-fille de l'écrivaine, Béatrice SZAPIRO, qui a annoncé le décès de Beatrix Beck dans la nuit de samedi à dimanche. L'auteure, prix Goncourt en 1952 pour « Léon Morin Prêtre », vivait dans une maison de retraite du Val d'Oise » tout en soulignant qu’« Elle laisse une trentaine d'œuvres, des romans pour l'essentiel, mais aussi des contes, poèmes et pièces radiophoniques. « Léon Morin Prêtre » l'avait rendue célèbre en lui permettant de décrocher le prix Goncourt en 1952 ».

·         Pour sa part, Marianne PAYOT de L’Express annonce que « Le prix Goncourt 1952 s'est éteint dans la nuit du samedi 29 novembre, à l'âge de 94 ans » et rappelle qu’« Il y a quelques mois encore, elle avait l'œil pétillant et attentif sur tout ce qui l'entourait ! Inclassable Béatrix BECK, romancière Française d'origine belge, connue du grand public pour Léon Morin prêtre (Gallimard), prix Goncourt 1952, et des amoureux des mots pour son style aux variations étonnantes, du plus classique au plus farfelu » dans son article « Béatrix BECK, l'indépendance sans concessions ».

·         Dans son article « Béatrix BECK, auteure de « Léon Morin, prêtre », est morte », Le Monde évoque que « Béatrix BECK s'est éteinte cette nuit à l'âge de 94 ans, a annoncé dimanche 30 novembre sa petite-fille, Béatrice SZAPIRO » et rappelle que « « Léon Morin, prêtre » l'avait rendue célèbre et lui avait offert en 1952 le prix Goncourt, le plus prestigieux des prix littéraires français ».

 

Livre d'Or

Ajouter un message
A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z