Carnet

Jean FOURNET

Jean FOURNET 14 avril 1913 - 3 novembre 2008
01/10/2015

Le chef d'orchestre français, Jean FOURNET meurt à Weesp aux Pays-Bas, le 3 novembre 2008. Né à Rouen le 14 avril 1913, il est spécialisé dans la musique symphonique française, et a eu une carrière particulièrement longue, puisqu'il a dirigé au-delà de 90 ans. Après avoir étudié au Conservatoire de Paris la flûte et la direction d'orchestre, il fit ses débuts de chef à Rouen en 1936, où il fut engagé définitivement deux ans plus tard. En 1940, il s'installa à Marseille. De 1944 à 1957, il fut directeur artistique du Théâtre national de l'Opéra-Comique à Paris, tout en enseignant à la direction d'orchestre à l'École normale de musique de Paris. Après 50 ans de mariage avec la cantatrice Gisèle EUDE dont il avait eu deux filles Anne et Catherine, il épousa en 2003 Miriam HANNECART-JAKES, une musicienne, soliste de l'Orchestre philharmonique de la radio néerlandaise.

 

  • Václav RICHTER de Radio Prague annonce son décès en publiant l’article « Jean FOURNET, le départ d’un grand serviteur de la musique française ». Il y est rapporté que « La longue vie du doyen des chefs d’orchestre français Jean FOURNET est arrivée à son terme le 3 novembre dernier à Weesp aux Pays-Bas, où il vivait ». Par ailleurs, l’article souligne que « Ce grand chef disparu à l’âge de 95 ans n’était pas assez connu et apprécié en France parce qu’il a travaillé pendant une grande partie de sa vie à l’étranger. Il est parti comme il a vécu : discrètement. La discrétion et la modération étaient d’ailleurs les traits typiques de son art. Il n’avait rien de ces chefs explosifs qui fouettent l’orchestre comme un cheval de course par une profusion de gestes ».
  • Pour sa part, Le Figaro fait part de son décès via l’article intitulé « Le chef d'orchestre Jean FOURNET est mort ». Il y est annoncé que « Le chef d'orchestre français, ardent défenseur de la musique française symphonique et lyrique, est décédé lundi à l'âge de 95 ans à Weesp, aux Pays-Bas, sa seconde patrie, a-t-on appris aujourd'hui auprès de sa famille. Né le 14 avril 1913 à Rouen, flûtiste comme son père, Jean FOURNET a été admis à 15 ans comme seconde flûte à l'Orchestre du Théâtre des Arts de sa ville natale avant d'entrer dans la classe de direction d'orchestre de Philippe Gaubert au Conservatoire de Paris, où il décrochera rapidement un 1er prix ».
  • Dans son article « Disparition de Jean FOURNET», Marc ZISMAN de Qobuz annonce que « Jean FOURNET est décédé le 3 novembre à Weesp, aux Pays-Bas, sa seconde patrie. Le chef d'orchestre français, ardent défenseur de la musique française symphonique et lyrique, était âgé de 95 ans. Il a entamé sa carrière de chef à Rouen, l'a poursuivie à Marseille et a travaillé à Radio Paris et à la Salle Favart durant l'Occupation, une attitude qui lui sera reprochée à la Libération. Son élégance dans le répertoire français lui a permis de laisser des enregistrements de référence ».

 

Ajouter un message