Carnet

Farid CHOPEL

Farid CHOPEL 4 décembre 1952 - 20 avril 2008
01/10/2015
  • Naissance : 04 décembre 1952 à Paris
  • État civil : Né Farid RABIA, Farid CHOPEL est un artiste pluridisciplinaire français (comédien et chanteur). Artiste complet, Farid CHOPEL joue, danse, chante et écrit ses spectacles. Fils d'immigrés algériens, sa carrière commence avec la troupe de théâtre gestuel expérimental « Laïla » en 1973. En 1980 il écrit Les Aviateurs avec Ged MARLON. Icône des années 80, il balade sa silhouette d'acteur burlesque dans les publicités et dans les premières clips vidéo. Il connaît une période difficile dans les années 1990 en raison de l'alcool et de la drogue. Il avait notamment été condamné pour « Violence envers les animaux » après avoir tué son chien en le claquant contre un mur. Il revient en 2004 avec un spectacle salué par toute la presse, Le pont du milieu. En 2005, il publie une autobiographie « Et je danse encore » où il revient sur son combat contre ses différentes addictions. Farid CHOPEL n'avait pas d'enfants, mais avait pour compagne, la danseuse Brigitte Morel. 
  • Décès : 20 avril 2008 à Paris
  • Farid CHOPEL décède à 55 ans à l'hôpital Cochin d'un cancer foudroyant, seulement quatre semaines après son diagnostic.
  • C’est son attaché de presse, Michelle LATRAVERSE, qui annonça son décès. 
  • Le journal Libération du 21 avril 2008 annonce sa disparition par un article de Gilles RENAULT. Il l’intitule : « Farid CHOPEL, pirouette finale » et revient sur la vie et le parcours du comédien. Il clos son article par « Farid CHOPEL avait un beau sourire équivoque, empreint de pudeur. Son dernier spectacle s'achevait ainsi : « À force de jouer la comédie, on s'imagine que la vie est une farce. C'est vrai. Mais il faut y croire. Il faut y croire » » comme pour dire que l’artiste est bien disparue et il faut l’accepter.
  • Le quotidien « Le parisien » du 20 avril 2008 revient sur sa vie et sa carrière pour annoncer son décès. 
  • Le Nouvel observateur passe en revue son parcours pour annoncer sa mort. Il le décrit comme une « Figure emblématique de la scène parisienne des années 80 ».
  • Ses obsèques eurent lieu le vendredi 27 avril 2008, dans la plus stricte intimité de sa famille, de ses amis les plus proches et de sa compagne Brigitte. La mise en bière a eu lieu à l'institut Gustave ROUSSY. L'inhumation s'est faite ensuite au cimetière de Bezons (95). 
Ajouter un message