Carnet

Yvonig GICQUEL

Yvonig GICQUEL 29 juin 1933 - 25 octobre 2008
01/10/2015

L’historien et un économiste français, Yvonig GICQUEL est mot à Lorient le 25 octobre 2008. Né le 29 juin 1933 à Josselin, il est diplômé de droit public et de science politique. Étudiant à l'Institut d'études politiques de Paris, il dirige la section parisienne de la JEB (Jeunesse étudiante bretonne), puis rejoint le MOB (Mouvement pour l'organisation de la Bretagne). Il est, durant les années 1980-90, secrétaire général du Centre des démocrates sociaux du Morbihan, composante de l'UDF. Président-fondateur du Cercle celtique de Josselin suite à celui crée par son père, il a assuré la présidence de la confédération culturelle Kendalc’h de 1973 à 1982. En 1976, il a négocié et rédigé le projet de Charte culturelle bretonne annoncée par le président de la République Valéry Giscard d’ESTAING à Ploërmel en février 1977.

 

  • Ses obsèques sont célébrées le mercredi 29 octobre 2008, en la basilique Notre-Dame-du-Roncier, à Josselin.
  • Yann LUKAS d’Ouest France annonce son décès en publiant l’article « Yvonig GICQUEL, défenseur de l'âme bretonne, est mort ». Il y est rapporté qu’ « Hier à Carhaix, au salon du livre de Bretagne, c'était la consternation. Les exposants venaient d'apprendre le décès d'Yvonig GICQUEL ». Par ailleurs, l’article souligne que « Dans le petit monde de l'édition régionale, Yvonig était une référence, une figure et un exemple. Une référence, d'abord par ses travaux d'historien. Auteur ou coordinateur de nombreux livres consacrés à la Bretagne et au Morbihan, il a écrit une trilogie exceptionnelle sur la famille de Rohan. Il est l’un des pères de la Charte culturelle. En effet en 1976, c'est lui qui négocie avec l'Élysée le projet de Charte culturelle bretonne qu'annonce Valéry Giscard d'ESTAING à Ploërmel en février 1977. Cette charte reste aujourd'hui une avancée démocratique qu'aucun autre président n'a su (ou voulu) enrichir ».
  • Pour sa part, Le Télégramme fait part de son décès via l’article intitulé « Nécrologie : Yvonig GICQUEL défenseur de la culture bretonne ». Il y est annoncé qu’« Yvonig GICQUEL, le président de l'institut culturel de Bretagne, est décédé vendredi à son domicile de Ploemeur (56) à l'âge de 75 ans. Infatigable ambassadeur du mouvement culturel breton, il n'a eu de cesse d'œuvrer pour sa reconnaissance et sa diversité. Il avait été l'un des négociateurs de la charte culturelle de Bretagne ».

 

Ajouter un message