Carnet

Emmanuelle de DAMPIERRE

Emmanuelle de DAMPIERRE 8 novembre 1913 - 2 mai 2012
01/10/2015

La duchesse douairière d’Anjou et de Ségovie, Emmanuelle de DAMPIERRE nous a quittés à 98 ans, le 2 mai 2012 à Rome en Italie. Née Victoire Jeanne Joséphine Pierre Marie Emmanuelle de DAMPIERRE, elle vient au monde à Rome, le 8 novembre 1913. Elle est la fille ainée de Roger de DAMPIERRE et de son épouse italienne Donna Vittoria RUSPOLI. Son adolescence est durement marquée par le divorce de ses parents en 1930 et par les difficultés financières que connaît sa mère à la suite de cet événement. Désargentée, sa famille la pousse donc à trouver un bon parti, ce qui semble se produire lorsqu’elle épouse le 4 mars 1935, l’aîné des fils survivants du roi Alphonse XIII d’Espagne, Jacques Henri de Bourbon.  

·         Le vendredi 11 mai 2012, ses obsèques sont célébrées en la chapelle Notre-Dame du Val-de-Grâce. Paris (5e). Au terme de la cérémonie, elle est inhumée en petit comité dans le caveau familial des Dampierre, maison apparentée à la Maison de Bourbon, au cimetière de Passy, à Paris.

·         Pure People annonce son décès en publiant l’article intitulé « Emmanuelle de DAMPIERRE, duchesse douairière de Ségovie et d'Anjou, morte le 3 mai 2012 ». Il y est rapporté que « La maison de Bourbon-Anjou est en deuil, Emmanuelle de DAMPIERRE, duchesse douairière de Ségovie et d'Anjou, est morte le 3 mai 2012 à Rome » tout en soulignant qu’« Avec sa mort, c'est également le roman agité d'une vie peu ordinaire qui se referme. Elle avait connu une jeunesse perturbée par le divorce de ses parents en 1930 ».

·         Pour sa part, le site web Noblesse et Royautés publie l’article « Décès de la duchesse de Ségovie » pour relayer l’annonce de sa disparition. L’article rapporte le « Décès à Rome au Palais Massimo d’Emmanuelle de DAMPIERRE, duchesse de Ségovie » et rappelle que « La vie de la duchesse a été marquée par plusieurs moments très douloureux : le décès de son petit-fils François, fils aîné du prince Alphonse et de Carmen MARTINEZ-BORDIU, dans un accident de la route. En 1989, nouvelle tragédie avec le décès du prince Alphonse alors qu’il pratiquait du ski. Enfin, en 2000, son fils cadet le duc d’Aquitaine s’est éteint inopinément à Lausanne des suites d’une leucémie foudroyante ».

Livre d'Or

Ajouter un message