Carnet

Jean DELANNOY

Jean DELANNOY 12 janvier 1908 - 18 juin 2008
01/10/2015

Le réalisateur et scénariste français, Jean DELANNOY est mort à 100 ans, le 18 juin 2008 à Guainville (Eure-et-Loir). Ce cinéaste français, dont le nom fut synonyme de « qualité française » est né le 12 janvier 1908 à Noisy-le-Sec. À noter qu’il a réalisé ses films les plus significatifs sous un patronage littéraire. Il est étudiant à Paris quand il commence à tourner dans des films muets. En 1934, il réalise son premier film et débute une longue carrière de scénariste et de réalisateur. 

·         La Dépêche annonce son décès en publiant l’article « Décès du réalisateur Jean DELANNOY à l'âge de 100 ans ». Il y est rapporté que « Le réalisateur français Jean DELANNOY, qui avait reçu le grand prix du Festival de Cannes en 1946 pour « La symphonie pastorale », est mort mercredi à l'âge de 100 ans, a annoncé jeudi sa famille ». Par ailleurs, l’article souligne qu’« En plus de 60 ans, il a réalisé une cinquantaine de films, avec une préférence pour les reconstitutions historiques, les adaptations littéraires et, en fin de parcours, les œuvres d'inspiration religieuse. Personnage affable à la haute silhouette de notable, il fut au milieu des années 1950 la cible idéale des jeunes cinéastes de la nouvelle vague qui lui reprochaient l'académisme et la froideur de ses réalisations ».

·         Pour sa part Le Figaro fait part de son décès via l’article intitulé « Le réalisateur Jean DELANNOY meurt à l'âge de 100 ans ». Il y est annoncé que « Successivement décorateur, acteur, monteur puis finalement réalisateur à partir des années 30, Jean DELANNOY était un fou de cinéma. Solide artisan du cinéma français d'après-guerre, réputé pour ses adaptations littéraires et ses films historiques, il est mort centenaire chez lui, à Guainville, dans l'Eure-et-Loir, a annoncé jeudi sa famille ».

·         Dans son article « Le réalisateur Jean DELANNOY est mort », Le Monde annonce que « Le réalisateur Jean DELANNOY, mort mercredi 18 juin à l'âge de 100 ans, avait la réputation d'un solide artisan du cinéma français d'après-guerre, connu pour ses adaptations littéraires et ses films historiques. Il a exercé plusieurs professions avant de se lancer dans le cinéma, en 1930. Décorateur, acteur, monteur et finalement réalisateur, il acquiert une remarquable maîtrise technique ».

Livre d'Or

Ajouter un message