Carnet

Jean MARKALE

Jean MARKALE 23 mai 1928 - 23 novembre 2008
01/10/2015

L’écrivain, poète, conteur et conférencier français, Jean MARKALE décède à Auray, le 23 novembre 2008. De son vrai nom Jacques BERTRAND, il voit le jour le 23 mai 1928 à Paris. Dans son enfance, sa grand-mère bretonne l'initie aux contes et légendes locales et suscite ainsi une véritable passion pour la culture bretonne. En 1949, il rencontre André BRETON et participe activement à la découverte passionnée de l'art celtique comme du cycle arthurien. Il commence sa carrière comme professeur de lettres à Paris. Il enseigne dans les années 1970 à l'école Massillon, dans le 4e arrondissement de Paris. Érudit en littérature médiévale, il captive ses élèves à travers les récits de Chrétien de Troyes et conte tous les mystères de Brocéliande. En parallèle, il entreprend d'étudier et de raconter le cycle arthurien et, au fil du temps, il se spécialise dans l'histoire et les littératures celtiques. Ayant quitté l'enseignement, il se consacre entièrement à son œuvre.

 

  • Le Figaro annonce son décès en publiant l’article « Jean MARKALE, spécialiste de la mythologie celtique, est mort ». Il y est rapporté qu’« Il avait emprunté son pseudonyme au roi Mark de la mythologie celtique. De son vrai nom Jacques BERTRAND, l'écrivain Jean MARKALE est mort hier à Auray (Morbihan). Il avait 80 ans ». Par ailleurs, l’article souligne que « Les civilisations celtiques constituaient la passion de toute sa vie puisqu'il a consacré à ce domaine pas moins de 102 ouvrages. Il était plus particulièrement attiré par le roi Arthur et a publié un remarquable Cycle du Graal en huit tomes, ainsi que Contes et légendes des pays celtes, Vercingétorix, Druides et chamanes ou Petite Encyclopédie du Graal. L'auteur était né en 1928, de parents bretons, dans la forêt de Brocéliande, le berceau du mythe de la Table ronde. On comprend mieux cette quête du Graal ».
  • Pour sa part, Le Télégramme fait part de son décès via l’article intitulé « Jean MARKALE un passionné de celtisme ». Il y est annoncé qu’« Auteur d'une centaine d'ouvrages, notamment sur les Celtes, il est mort hier matin, à l'hôpital d'Auray. Il avait quatre-vingts ans. De son vrai nom Jacques BERTRAND, Jean MARKALE avait, avant de se lancer dans l'écriture, exercé, pendant vingt-cinq ans, le métier de professeur de lettres classiques dans un collège parisien ».
  • Dans son article « L'écrivain Jean MARKALE est mort », Le Nouvel Observateur annonce que « Jean MARKALE, spécialiste des civilisations celtiques et de leur mythologie, est mort dimanche 23 novembre à Auray (Morbihan) à l'âge de 80 ans. Mi-Breton, mi-Irlandais, son enfance avait été bercée par les légendes racontées par sa grand-mère, qui habitait près de la forêt de Brocéliande ».

 

Ajouter un message