Carnet

Guy SPITAELS

Guy SPITAELS 3 septembre 1931 - 21 août 2012
01/10/2015

L’homme politique belge d’expression française, Guy SPITAELS est mort à Uccle dans la nuit du 20 au 21 août 2012, des suites d'une tumeur au cerveau. Il avait 80 ans. Le président du Parti socialiste de 1981 à 1992, vient au monde à Ath le 3 septembre 1931. Docteur en Droit de l’université catholique de Louvain, il suit ensuite une licence en Sciences politiques et sociales, avant d’être diplômé en Hautes Études européennes du Collège d’Europe à Bruges. Chef de cabinet dans deux gouvernements, il figure parmi les orateurs les plus remarqués au congrès doctrinal du PSB-BSP de novembre 1974.

 

  • La RTBF annonce son décès en publiant l’article « Guy SPITAELS : et « Dieu » marqua la politique belge de son empreinte ». Il y est rapporté qu’ « Il nous a quittés cette nuit des suites d'une longue maladie. Cet ancien président du Parti socialiste qui s'était fait lui-même ministre-président wallon passe pour un des hommes les plus puissants de sa génération » tout en proposant un « Retour sur le parcours de celui qui fut « Dieu » avant de déchoir des cieux suite à l'affaire Agusta ». Par ailleurs, l’article souligne que « Il était le plus souvent surnommé « Dieu ». Mais parmi les commentateurs, on le désignait aussi par le sobriquet de « Roi-Soleil » ou de « Sphynx ». Quel que soit le surnom utilisé, tous attestaient de la puissance de cet homme qui demeurera comme l’un des plus importants personnages politiques belges de la deuxième partie du vingtième siècle. Pourtant, a priori, rien ne prédestinait ce professeur d’économie sociale renommé et brillant, engagé dans une prometteuse carrière académique à l’ULB, à un tel parcours politique ».
  • Pour sa part 7 sur 7 fait part de son décès via l’article intitulé « Guy SPITAELS est décédé ». Il y est annoncé que « Le ministre d'Etat et ancien président du PS Guy SPITAELS est décédé dans la nuit de lundi à mardi, à l'âge de 80 ans, a annoncé le Parti socialiste ». De plus, l’article relève que « L'homme a été l'une des personnalités politiques les plus influentes de la Belgique contemporaine et a marqué de son empreinte tant le Parti socialiste qu'il présida pendant une dizaine d'années que la Wallonie dont il fut l'un des ministres-présidents emblématiques ».
  • Dans son article « Guy SPITAELS, le cardinal », Vincent GENOT du Vif annonce que « Guy SPITAELS est décédé cette nuit. Il aurait fêté ses 81 ans les 3 septembre prochain. Portrait d’un homme doté d'un ego surdimensionné capable, à l'occasion, de manier l'autodérision. Avec lui, les imitateurs et les caricaturistes buvaient du petit lait. Le premier regard, souvent, le classe parmi ces hommes politiques austères, glacials ».

 

Livre d'Or

Ajouter un message