Carnet

Michel GERMA

Michel GERMA 19 mai 1929 - 29 janvier 2007
01/10/2015

L’homme politique français, Michel GERMA est mort le 29 janvier 2007 des suites d'un cancer. Il nait le 19 mai 1929 à Vitry-sur-Seine. Il fut président du Conseil général du Val-de-Marne de mars 1976 à mars 2001. Membre du Parti communiste français d'août 1944 à 1947 puis de 1951 à sa mort. Pupille de la nation, il entre à l'École Estienne en 1943, et devient ouvrier imprimeur typographe. Il entre dans la Résistance dès l’âge de 15 ans. Élu au Conseil général du Val-de-Marne à sa création, le 24 septembre 1967, il accède à la présidence de l'assemblée départementale le 18 mars 1976. À ce poste, il crée les premiers services culturels et archéologiques départementaux, et conçoit le Musée d'art contemporain du Val-de-Marne à Vitry-sur-Seine.

 

  • Une chapelle ardente est dressée à partir du 31 janvier 2007 à l'hôtel de ville de Vitry-sur-Seine. Un hommage lui est ensuite rendu le samedi 3 février à salle Jean-Vilar. Il est inhumé lundi dans le village de Corrèze qu'il aimait tant.
  • Le Parisien annonce son décès en publiant l’article « Michel GERMA, une figure du PCF, disparaît ». Il y est rapporté que « Passionné d'art moderne Michel GERMA est décédé hier en début d'après-midi à l'âge de 77 ans des suites d'une longue maladie. Durant vingt-cinq ans, cet imprimeur-typographe a dirigé et façonné le Val-de-Marne, l'un des derniers bastions communistes. Avec ses lunettes fumées et sa cigarette, il a sillonné sans faiblir le département qu'il a présidé de 1976 à 2001, marquant toute une génération d'élus ». Par ailleurs, l’article souligne que « C'était une gueule, un éternel et grand fumeur de gitane avec un physique d'acteur, mais Michel GERMA, c'était aussi une figure. Celle du communisme florissant des années 1970. Un Val-de-Marnais pur sucre, né à Vitry en 1929, qui prit les rênes de son département en 1976 pour ne les rendre qu'en 2001. Un militant de toujours, membre de la Résistance à 13 ans. L'information n'est restée secrète qu'une poignée d'heures hier ».
  • Pour sa part, L’Humanité fait part de son décès via l’article intitulé « La disparition de Michel GERMA ». Il y est annoncé que « Une Gitane maïs entre les doigts, une élégance fraternelle et goguenarde, une vie d'engagement... Michel GERMA qui est mort hier, chez lui, à Vitry, incarnait cette génération d'ouvriers qualifiés qui, dans les rangs du Parti communiste, assumèrent des responsabilités publiques de premier rang. Ancien président communiste du conseil général du Val-de-Marne, de 1976 à 2001, il a marqué de son empreinte son département ».
  • Dans son article « Michel GERMA », Francis GOUGE du Monde annonce qu’« Il a présidé le conseil général du Val-de-Marne pendant vingt-cinq ans. Président (PCF) du conseil général du Val-de-Marne de 1976 à 2001, Michel GERMA est mort, lundi 29 janvier, des suites d'un cancer. Il était âgé de 77 ans. En un quart de siècle, il aura mené dans son département un certain nombre d'actions novatrices. Il est également le père du MAC/VAL, le Musée d'art contemporain construit à Vitry ». 

 

Ajouter un message