Carnet

Nicole ANOUILH

Nicole ANOUILH   1927 - 23 février 2007
01/10/2015

La comédienne et femme de lettres française, Nicole ANOUILH décède à Paris le 23 février 2007. Elle vient au monde en 1927. Elle était l'épouse du dramaturge Jean Anouilh, dont elle fut aussi la collaboratrice. Elle s'est produite au théâtre sous les pseudonymes de Claude VINCENT, Nicole LANÇON et Charlotte CHARDON, avant de se tourner vers l'adaptation et l'écriture auprès de son mari. Diplômée d'anglais, elle a notamment collaboré à l'adaptation de pièces anglo-saxonnes de Shakespeare, Oscar WILDE ou Graham GREENE. Elle fut aussi metteur en scène, notamment de Monsieur Barnett, Le Voyageur sans bagage, Roméo et Jeannette, Antigone et La Foire d'empoigne de Jean ANOUILH et de La Poube d'Israël HOROVITZ.

 

  • Ses obsèques ont lieu le 28 février 2007, en l'église Saint-Roch, rue Saint-Honoré, paroisse des artistes.
  • Elle repose à Lausanne en Suisse.
  • Libération annonce son  décès en publiant l’article « Mort de la comédienne Nicole ANOUILH ». Il y est rapporté que « La comédienne Nicole ANOUILH, veuve du dramaturge dont elle fut aussi la collaboratrice, est décédée vendredi à Paris à l'âge de 80 ans. Elle avait joué au théâtre sous divers pseudonymes et fut aussi metteur en scène, notamment de pièces d'Israël HOROVITZ et de Jean ANOUILH ».
  • Suite à l’annonce de disparition, Le Figaro lui rend hommage via l’article intitulé « Pour saluer Nicole ANOUILH, femme de théâtre ». Il y est annoncé que « C’était une femme qui ressemblait aux héroïnes de Jean ANOUILH. Un cœur pur. Une combattante. Elle avait rencontré Jean ANOUILH en 1946. Elle prenait des cours de théâtre en cachette de ses parents, et c'est son professeur d'art dramatique qui lui avait fait rencontrer le grand homme. Ce fut le début d'une belle histoire d'amour. Le théâtre fut la passion de sa vie. Elle avait étudié l'anglais et, forte de sa maîtrise, elle signa plusieurs adaptations avec son mari ».

 

Ajouter un message