Carnet

Alain BOISSIEU

Alain BOISSIEU 5 juillet 1914 - 5 avril 2006
01/10/2015
  • Naissance : 5 juillet 1914 à Chartres
  • État civil : De son nom complet, Alain de BOISSIEU-DEAN de LUIGNÉ est un militaire français, compagnon de la Libération et gendre du général de Gaulle. Fils du comte Henri De BOISSIEU et de la comtesse, née Marguerite Froger de MAUNY, Alain de BOISSIEU entre à l'École spéciale militaire de Saint-Cyr en 1936 (promotion du « Soldat inconnu ») et poursuit sa formation militaire à l'École d'application de la cavalerie de Saumur en 1938. Devenu un des fidèles du général de Gaulle, le 02 janvier 1946, il épouse la fille aînée de ce dernier, Élisabeth De GAULLE, dont il a une fille, Anne De BOISSIEU en 1959. En 1981, il démissionne avec fracas de la grande chancellerie de la Légion d'honneur, afin de ne pas avoir à remettre le collier de grand maître de l'Ordre au nouveau président François MITTERRAND.
  • Décès : 5 avril 2006 à Clamart
  • Alain De BOISSIEU est mort à l’âge de 91 ans.
  • La Fondation Charles De GAULLE annonce sa disparition sur leur site web et publie : « La Fondation Charles de GAULLE fait part de son immense tristesse à l'annonce du décès de son vice-président, le général d'armée Alain de BOISSIEU. Elle tient à saluer la mémoire de celui qui fut l'un des plus fidèles compagnons du général de GAULLE » et revient par la suite sur sa carrière et brièvement sur sa naissance.
  • Suite à l’annonce de sa disparition, Jacques CHIRAC lui rend hommage. Il l’a évoqué comme « un grand soldat ayant consacré toute son existence au service de la France ». « C'est un homme de devoir, généreux et respecté de tous qui nous quitte », a indiqué le chef de l'État dans son communiqué, rappelant qu' « après une conduite héroïque au cours de la campagne de France en 1940, il est fait prisonnier puis s'évade pour rejoindre, parmi les premiers, le général de GAULLE à Londres ». Il conclut que : « Ses qualités d'homme et de soldat le conduiront jusqu'aux postes les plus élevés de la hiérarchie militaire », tout en présentant « les condoléances de la Nation » à sa femme, sa fille et aux compagnons de l'Ordre de la Libération dont le général était chancelier.
  • L’annonce de son décès fut énormément relayée par les médias. Du Nouvel Observateur à Libération tout en passant par Le Parisien et Le Monde, des articles relatant sa vie et sa carrière militaire furent publiés pour annoncer sa mort.
  • Ses obsèques furent célébrées le 8 avril 2006 dans la cour d'honneur de l'hôtel national des Invalides à Paris en présence de Jacques CHIRAC, président de la République et de nombreuses autres personnalités dont les anciens premiers ministres, Pierre MESSMER et Édouard BALLADUR.
  • Alain De BOISSIEU a été inhumé à Colombey-les-Deux-Églises dans une tombe voisine de celle du général De GAULLE.

Livre d'Or

Ajouter un message