Carnet

Jaime SEMPRUN

Jaime SEMPRUN 26 juillet 1947 - 3 août 2010
01/10/2015

L’écrivain, essayiste, traducteur et éditeur français, Jaime SEMPRUN est décédé le 3 août 2010 à Paris, terrassé à 63 ans par une hémorragie cérébrale. Il est né le 26 juillet 1947 à Paris. Il est le fils de la comédienne et dramaturge Loleh BELLON et de l'écrivain Jorge SEMPRUN. Proche de Guy DEBORD et des situationnistes, il avait commencé par traduire en coédition avec les éditions Ivrea et les éditions de l’Encyclopédie des nuisances des textes inédits de George ORWELL rassemblés en quatre tomes sous le titre Essais, articles, lettres d’ORWELL. 

 

  • Eric CONAN de Marianne annonce son décès en publiant l’article « Jaime SEMPRUN, le décès de l'immédiatique éditeur d'ORWELL ». Il y est rapporté que « Jaime SEMPRUN a passé sa vie à fuir les médias qui le lui rendent bien. Décédé le 3 août dernier, l'auteur n'a eu droit qu'à quelques lignes dans le Canard. Pourtant, ce fidèle de DEBORD laisse derrière lui une œuvre remarquable qui comprend notamment l'édition française des articles et essais de George ORWELL ». Par ailleurs, l’article souligne que « Refusant toute interview, toute tribune et n’envoyant jamais ses ouvrages en service de presse l’essayiste n’a cessé, toute sa vie, de fuir l’univers médiatique qu’il méprisait. Celui-ci se venge : à l’exception du Canard enchaîné, personne n’a signalé sa disparition brutale, le 3 août dernier, à l’âge de 63 ans ».
  • Pour sa part Le Nouvel Observateur fait part de son décès via l’article intitulé « Décès de Jaime SEMPRUN à 63 ans ». Il y est annoncé que Les Editions de l'Encyclopédie des Nuisances viennent de perdre leur fondateur, Jaime SEMPRUN, mort à l'âge de 63 ans. Né en 1947, il a d'abord publié ses premiers textes aux Editions Champ libre – « La Guerre sociale au Portugal » (1975), « Précis de récupération » (1976) – et a collaboré à la revue « L'Assommoir » de 1977 à 1985 ».

 

Livre d'Or

Ajouter un message