Carnet

Léo FIGUÈRES

Léo FIGUÈRES 27 mars 1918 - 1 août 2011
01/10/2015

L’homme politique français, grande figure de la Résistance et du Parti communiste français, Léo FIGUÈRES s’est éteint à 93 ans, le 1er août 2011 à Perpignan (Pyrénées-Orientales). Né Léopold FIGUÈRES, il voit le jour le 27 mars 1918 à Perpignan (Pyrénées-Orientales). Typographe de formation, il commença très jeune son action de militant ouvrier. Il adhère aux Jeunesses communistes (JC) à l’âge de 14 ans dont il devient responsable départemental puis national à partir de 1936. À 19 ans en 1937 il fonde l’Union de la jeunesse agricole de France (UJAF). Il se consacre ensuite à la rédaction de différents ouvrages historiques sur le mouvement révolutionnaire et ouvrier. Il publie également des essais sur les perspectives de transformation de l'ordre social capitaliste en une société socialiste du XXIe siècle qui ne répéterait pas les erreurs du passé.

 

  • Ses obsèques furent célébrées le 5 août 2011 au cimetière de Los Masos, village des Pyrénées-Orientales.
  • Sébastien CRÉPEL de L’Humanité annonce son décès en publiant l’article « Mort de Léo FIGUÈRES, infatigable combattant ». Il y est rapporté qu’ « Une grande figure du combat pour l’émancipation humaine s’est éteinte. Léopold FIGUÈRES, dit « Léo », est décédé, hier, à l’âge de quatre-vingt treize ans, à Prades, dans les Pyrénées-Orientales de son enfance, où il séjournait en vacances. Mais sa voix rocailleuse nous parvient toujours au travers de ses nombreux ouvrages consacrés au mouvement ouvrier et au difficile chemin de la construction d’un socialisme démocratique ayant tiré les leçons des déviations tragiques du XXe siècle ». Par ailleurs, l’article souligne qu’ « A Malakoff (Hauts-de-Seine), ville dont il fut maire de 1965 à 1996, il laisse une empreinte indélébile. Celle d’« un homme d’union, un élu proche de sa population qui a modelé, construit le Malakoff d’aujourd’hui » ».
  • Pour sa part, Le Figaro fait part de son décès via l’article intitulé « Décès d'une figure de la résistance ». Il y est annoncé que « Léo FIGUÈRES, figure de la Résistance et du Parti communiste, qui fut maire de Malakoff (Haut-de-Seine) pendant 31 ans, est décédé à l'âge de 93 ans, a annoncé aujourd'hui le PCF dans un communiqué. « Je viens d'apprendre avec tristesse la disparition de notre camarade Léo FIGUÈRES, ancien maire de Malakoff », écrit le secrétaire national du parti, Pierre LAURENT, qui salue en lui « un combattant » au « tempérament entier, profondément attaché à son idéal, passionné dans ses enthousiasmes comme dans ses colères » ».

 

Ajouter un message