Carnet

Pascal KROP

Pascal KROP   1954 - 25 juillet 2010
01/10/2015

Le journaliste, historien et écrivain français, Pascal KROP est mort le 25 juillet 2010. Il vient au monde en 1954. Il est formé au journalisme d'investigation auprès de Jacques DEROGY et Bernard VEILLET-LAVALLÉE. Travaillant pour l'hebdomadaire L'Événement du jeudi, dans les années 1980, il est le premier journaliste à pointer du doigt la responsabilité de la DGSE dans le plasticage du navire écologiste Rainbow Warrior, le 10 juillet 1985, dans le port d'Auckland, en Nouvelle-Zélande. Il a, des années durant, dénoncé dans L'Événement du jeudi la dérive de la politique française en Afrique. C'est un journaliste d'investigation spécialiste des services secrets.

 

  • Le Nouvel Observateur annonce son décès en publiant l’article « Décès du journaliste Pascal KROP, spécialiste des services secrets ». Il y est rapporté que « L'écrivain et journaliste Pascal KROP, spécialiste du renseignement et des services secrets, est décédé dimanche à l'âge de 56 ans, a annoncé mercredi à l'AFP le journaliste Roger FALIGOT, co-auteur de deux ouvrages avec lui ». Par ailleurs, l’article souligne qu’ « Après des études d'histoire et de théâtre, KROP avait débuté dans le journalisme grâce à une rencontre avec Philippe Bouvard, alors qu'il travaillait comme livreur chez France-Soir. Il avait également travaillé au Matin de Paris. Passionné par l'Afrique, KROP avait travaillé plusieurs années pour l'hebdomadaire L'événement du jeudi, où il a notamment dénoncé la politique française sur le continent africain ».
  • Pour sa part, Karl LASKE de Libération annonce de son décès via l’article intitulé « Pascal KROP, journaliste spécialiste ès-barbouzerie ». Il y est annoncé qu’« Il était enquêteur et polémiste à la fois. Historien des « services secrets » et pourfendeur de la barbouzerie. Le journaliste Pascal KROP est décédé le 25 juillet, à l’âge de 56 ans. Chargé des enquêtes à l’Evénement du Jeudi, il révèle, le premier, l’implication de militaires français dans l’attentat du Rainbow Warrior, en août 1985. On le sait confident de François de GROSSOUVRE, le conseiller de MITTERRAND, et de plusieurs patrons du renseignement ».

 

Livre d'Or

Ajouter un message