Carnet

Michel FOLLIASSON

Michel FOLLIASSON 12 janvier 1925 - 2 juillet 2011
01/10/2015

L’architecte français, Michel FOLLIASSON décède à 86 ans, le 2 juillet 2011 à Paris. Né le 12 janvier 1925 à Pélussin (Loire), il a été l'architecte de plusieurs bâtiments administratifs contemporains. Il entre à l'École des beaux-arts de Lyon puis à l'École nationale supérieure des beaux-arts à Paris dans l'atelier d'Othello ZAVARONI. Il obtient le premier second Grand prix de Rome en 1956 derrière Serge Ménil. Il mène une carrière d'architecte officiel, nommé architecte en chef des bâtiments civils et palais nationaux. En 1959, il est nommé architecte en chef adjoint de la ZUP du nouveau Créteil avec Jean FAYETON. Par ailleurs, il a été enseignant à l'école d'architecture de Nancy de 1957 à 1967. Il est élu en 1998 à l'Académie des beaux-arts au fauteuil no 2 de la section architecture en lieu et place de Bernard ZEHRFUSS.

 

  • Le Moniteur annonce son décès en publiant l’article « Décès de Michel FOLLIASSON, membre section Architecture de l’Académie des beaux-arts ». Il y est rapporté que « Le Président de l’Académie des beaux-arts, Laurent PETITGIRARD a annoncé mercredi 6 juillet le décès de l’architecte, survenu le samedi 2 juillet 2011 dans sa 87ème année ». Par ailleurs, l’article souligne que « Passionné très tôt par le dessin, il entre à l’École des Beaux-Arts, d’abord à Lyon puis rapidement à Paris où il s’inscrit à l’atelier d’Othello ZAVARONI. Architecte en chef des bâtiments civils et palais nationaux, il est nommé en 1959 architecte en chef adjoint de la ZUP du nouveau Créteil. Parmi ses principales réalisations, on peut citer le Centre administratif et la Préfecture de la Seine Saint-Denis à Bobigny ou encore le quartier des Damiers à La Défense. À la recherche de partis prix architecturaux simples, significatifs et dynamiques, il plaidait pour la création d’espaces mesurés, harmonieux, au fondement d’une architecture source d’apaisement et de joie ».
  • Pour sa part, François CHASLIN de France Culture fait part de son décès lors de l’émission « Les Jeudis de l’Architecture ». Il y est annoncé que « L'architecte Michel FOLLIASSON (1925), est mort le samedi 2 juillet, à 86 ans. Né le 12 janvier 1925 à Pélussin, dans la Loire, il avait mené ses études à Lyon, puis aux Beaux-Arts de Paris dans l'atelier d'Othello ZAVARONI. Il avait fini premier second grand prix de Rome en 1956. Sa plus belle réalisation est sans doute la préfecture de Seine-Saint-Denis à Bobigny (1965-1971), immeuble pyramidal en béton sombre, avec des terrasses plantées, et des allèges inversées, inclinées vers le bas. On lui doit aussi la belle ancienne école d'architecture de Nancy, école où il avait enseigné (1957-1967) avant de renoncer à l'enseignement en mai 1968, à 42 ou 43 ans ».

 

Ajouter un message