Carnet

Pierre-Jean RÉMY

Pierre-Jean RÉMY 21 mars 1937 - 27 avril 2010
01/10/2015

Le diplomate, administrateur et écrivain français, membre de l’Académie française, Pierre-Jean RÉMY est mort à 73 ans, le 27 avril 2010 à Paris. De son vrai nom Jean-Pierre ANGREMY, il nait le 21 mars 1937 à Angoulême. Il est issu d'une famille dont les origines sont auvergnates du côté paternel et belges du côté maternel. Il est élève au lycée Condorcet à Paris. Après son baccalauréat, il est élève à l'Institut d'études politiques de Paris. Il étudie également le droit, l'économie, la sociologie à l'université. Il est ensuite élève à l'ENA. Diplomate, il est successivement en poste à Hong Kong, à Pékin, à Londres, à Florence et à Paris où il est nommé ambassadeur, délégué permanent de la France auprès de l'UNESCO de 1990 à 1994.

 

  • Ses obsèques sont célébrées le mardi 4 mai en l'église Saint-Étienne-du-Mont à Paris.
  • L’Express annonce son décès en publiant l’article « Décès de l'académicien Pierre-Jean RÉMY ». Il y est rapporté que « Pierre-Jean RÉMY menait ses deux carrières d'écrivain et de diplomate depuis près de 50 ans. Il s'est éteint dans la nuit de mardi à mercredi à l'âge de 73 ans ». Par ailleurs, l’article souligne que « Ses romans étaient surtout inspirés de ses séjours à l'étranger en tant que diplomate (Hong Kong, Pékin, Londres) mais aussi de sa passion pour l'opéra. ».
  • Pour sa part, Le Figaro fait part de son décès via l’article intitulé « L'académicien Pierre-Jean RÉMY est mort ». Il y est annoncé que « L'écrivain et diplomate Pierre-Jean RÉMY est décédé dans la nuit d'hier à aujourd'hui à l'âge de 73 ans, a-t-on appris aujourd'hui auprès de l'Académie française, où il avait été élu en 1988. Grand amateur de théâtre, il a collaboré pendant plusieurs années à l'hebdomadaire Le Point, en qualité de critique théâtral. Il a également publié plusieurs ouvrages sur la musique, dont des biographies de Maria CALLAS et de Berlioz ».
  • Dans son article « Pierre-Jean RÉMY est mort », Le Nouvel Observateur annonce qu’« Avec Pierre-Jean RÉMY, qui vient de mourir à l'âge de 73 ans, disparaissent plusieurs personnages. Il était d'abord diplomate et haut fonctionnaire. Sa carrière l'aura mené à Hongkong puis à Pékin, à Londres, à Florence... et même à Paris, en tant que délégué auprès de l'Unesco. Entre chaque étape, il occupa des postes dans diverses officines culturelles de la République, depuis l'O.R.T.F. jusqu'à la Villa Médicis, en passant par la Cité de la musique, l'Opéra-Bastille et la Bibliothèque nationale de France. Il était aussi, est-il besoin de le préciser, académicien depuis 1988 ».

 

Ajouter un message