Carnet

France PEJOT

France PEJOT 17 octobre 1914 - 21 avril 2010
01/10/2015

La résistante française, France PEJOT est morte à 95 ans dans un hôpital du sud-ouest de la France, le 21 avril 2010. Elle est née le 17 octobre 1914 à Lyon 2e. Au debut de la seconde guerre mondiale, elle tient à Lyon un commerce de lingerie féminine. Avec sa soeur, France PEJOT rejoint le réseau Franc-Tireur, crée à Lyon en 1941. Les deux soeurs utilisent le magasin et leur appartement pour dissimuler des documents et des résistants. Une action qui lui vaudra d'être arrêtée en juillet 1944 par les Allemands. Elle est déportée à Ravensbrück d'où elle ne reviendra qu'en avril 1945. Elle épouse le compositeur Maurice JARRE en mars 1946, union qui donnera naissance à Jean-Michel JARRE en 1948. Le couple divorce cinq ans plus tard.

 

  • Le Parisien annonce son décès en publiant l’article « Décès de la résistante France PEJOT, mère de Jean-Michel JARRE ». Il y est rapporté que « C'est la mère d'un artiste français bien connu qui vient de décéder, mais c'est aussi une des figures de la résistance lyonnaise. France PEJOT, membre du réseau Franc-Tireur et qui fut déportée à Ravensbrück, est décédée à l'âge de 95 ans, a annoncé samedi dans le carnet du Figaro son fils, le musicien Jean-Michel JARRE ». Par ailleurs, l’article souligne que « Cette femme discrète assistait régulièrement aux spectacles de son fils dont elle était très fière. Elle était officier de la Légion d'honneur et décorée de la Croix de guerre 1939-1945 avec palmes et de la Médaille de la Résistance avec rosette ».
  • Pour sa part, Le Figaro fait part de son décès via l’article intitulé « Décès de la résistante France PEJOT ». Il y est annoncé que « La résistante lyonnaise France PEJOT, membre du réseau Franc-Tireur et qui fut déportée à Ravensbrück, est décédée à l'âge de 95 ans, a annoncé aujourd'hui son fils, le musicien Jean-Michel JARRE ».
  • Dans son article « Mort de la mère de Jean-Michel JARRE, France PEJOT », Voici annonce que « C’est Jean-Michel JARRE qui en a fait l’annonce le week-end dernier dans les carnets du Figaro. France PEJOT, sa mère est décédée à l’âge de 95 ans. Pour beaucoup, la maman du musicien est avant tout l’une des grandes figures de la résistance lyonnaise. Contrairement à certains « ouvriers de la onzième heure », France PEJOT s’est engagée très tôt dans la lutte contre le régime nazi, en intégrant le réseau Franc-Tireur ».

 

Livre d'Or

Lionel Cantegreil samedi 28 juillet 2018
Moi-même compositeur de musique électronique (nom d'artiste Kunds), avec du retard, je m'associe à la peine de Jean-Michel Jarre, pour qui j'ai le plus grand respect, dans la perte de France Pejot, une figure emblématique et incontournable de la résistance française de la seconde guerre mondiale. Elle est un exemple pour nous tous, et ne doit jamais être oubliée, sa mémoire doit perdurer à travers le temps, j'éprouve un grand respect pour elle, elle incarne l'amour et la grandeur de la France dans une époque actuelle où nous en avons grandement besoin !

Ajouter un message