Skip to main content
astuces-rediger-testament.jpg

Astuces pour rédiger son propre testament

Le testament est un document juridique important pour faire respecter ses dernières volontés. Se passer du notaire pour le formuler est une possibilité moins onéreuse, mais devant suivre des règles strictes.

Méthodes pour rédiger soi-même son testament

Un testament est dit olographe quand il est rédigé par le disposant. Par contre, il est authentique quand il est fait par un notaire. Cette pièce établie soi-même doit respecter certaines formalités pour être valide:

  • Le document doit être entièrement manuscrit et bien daté. Cette date a un rôle capital car elle permet de rétablir l’ordre chronologique et s’applique dans le cas de plusieurs actes établis à des moments différents.
  • Chaque page d’un document de plusieurs pages doit être numérotée et signée.
  • Pour éviter toute fausse interprétation du testament, la concision et la clarté sont fondamentales dans l’usage des termes. Dire, par exemple, « je lègue ma maison à X », au lieu de, « j’aimerai léguer ma maison à X ». 
  • L’identité des ayants cause ne doit pas prêter à confusion. Les informations sur leurs nom, prénom, adresse et lien de parenté doivent être vérifiées.
  • Pour éviter de commettre un impair, il est conseillé de de déléguer la relecture de l’acte à un notaire. Une erreur sur la forme et le fond le rend nul.

A qui confier le testament ?

Le plus prudent est de laisser le manuscrit de la donation aux mains d’un notaire. De cette façon, le testament sera obligatoirement enregistré au fichier central des dispositions des dernières volontés. Au moment du règlement de la succession, le notaire désigné se réfèrera au fichier. Il sera informé de l’existence de l’acte et de l’identité du notaire détenteur.

Les erreurs à éviter dans la rédaction du testament

Pour ne pas annuler la valeur juridique du testament, omettre d’enregistrer les dispositions sur cassette vidéo ou audio-visuelle. L’usage d’un ordinateur ou d’une machine à écrire est aussi superflu même si les pages sont paraphées. L’écriture et la signature du legs se font toujours en solo, jamais en duo.  Les doubles au papier carbone et les photocopies sont inutiles.

Pourquoi rédiger un testament

Le testament permet de faire des retouches sur les prévisions de la loi en cas d’héritage comme:

  •  Favoriser un enfant par rapport à la fratrie ;
  • Céder sa fortune à son concubin qui même pacsé n’a pas droit à l’héritage ;
  • Assurer une répartition équitable de la fortune et éviter les discordes ;
  • Privilégier un ami ou une association.

 

 

 

 

 

 


 

 

A lire aussi dans la rubrique Succession et héritage :

Image : Shutterstock