Skip to main content
declin-renouveau-services-funeraires.jpg

Le déclin et le renouveau des services funéraires

Les services funéraires tendent à suivre une toute nouvelle direction ces dernières années. L’évolution des moeurs et des demandes des familles ainsi que l’explosion des coûts sont des facteurs déterminants dans ce changement.


La mort, une grande industrie

La mort est une véritable industrie qui a ses propres codes et ses propres tendances. Voici quelques chiffres à retenir de cet important business :

  • Ce marché a généré un chiffre d’affaires de plus de 20 milliards de dollars en 2014
  • L’industrie des pompes funèbres emploie environ 130 000 personnes, rien qu’aux États-Unis.
  • Ces professionnels gèrent plus de 1,5 million d’enterrements ou de crémations chaque année.

La croissance de l’industrie des pompes funèbres n’est pas près de s’arrêter. Le coût des services funèbres continue en effet de s’envoler chaque année. Alors que les obsèques traditionnelles coûtent environ 706 dollars américains dans les années 1960, leur prix s’élève actuellement entre 8 000 et 10 000 dollars américains. Pendant ce temps, la part des familles qui demandent l’incinération est passée de 3.56 % à 42 %.

Cette évolution entraîne inexorablement la mort des services funèbres traditionnels. Une toute nouvelle industrie les remplace et propose au marché des prestations de plus en plus chères.

Derrière les tarifs des pompes funèbres

L’envol des prix des services funéraires est favorisée par les tabous et les secrets qui règnent dans le milieu. De plus, les pompes funèbres se trouvent toujours en position de force au moment de négocier leurs tarifs auprès des clients. Ces derniers sont souvent trop bouleversés en ces moments pour avoir l’esprit lucide et être en parfait état de discuter des aspects financiers des obsèques. Les abus sont de ce fait assez courants.

L’inflation et la baisse des demandes de funérailles traditionnelles sont aussi désignées comme facteur à l’origine de ces coûts élevés. Il faut aussi noter l’emprise des grandes entreprises de pompes funèbres sur le marché. Service Corporation International est l’une d’entre elles.

Ce groupe côté en Bourse emploie plus de 21 000 salariés et dispose d’une capitalisation boursière de 4 milliards de dollars. SCI continue de croître en rachetant les pompes funèbres indépendantes ainsi que d’autres grandes entreprises comme Stewart Entreprises. Le coût des services proposés par ces grands groupes est supérieur de 42 % à celui des maisons funéraires indépendantes.

Les nouvelles orientations des services funéraires

L’explosion des coûts pousse les familles et les pompes funèbres à favoriser les packs de services plus abordables. Cela résulte sur la généralisation de la crémation au lieu de l’inhumation. Certaines pompes funèbres commencent également à lever le voile autour de leur activité à travers des pages sur les médias sociaux. Leur posture apporte une plus grande transparence sur leur métier et leur permet de nouer une certaine proximité avec leurs clients. Surtout, leur décision jette les bases d’un nouveau service axé sur la présence en ligne des défunts après leur mort.

Cette vie virtuelle s’appuie sur les différents profils de réseaux sociaux du défunt, en particulier les comptes Facebook, Twitter et Instagram. De plus en plus d’individus rédigent en effet des testaments virtuels. Ces documents détaillent la manière dont leur proche ou leur famille doit gérer leurs comptes sur les réseaux sociaux, mais pas que.

Ce testament d’un nouveau genre concerne également les autres avoirs en ligne, comme les comptes bancaires en ligne, des photos, des vidéos et autres informations jugées cruciales par le défunt. Des entreprises comme BestRequest proposent ainsi de réaliser un testament virtuel, mais aussi d’en assurer l’application par la famille.

Le succès rencontré par ce concept ouvre la voie à un véritable renouveau du marché des services funéraires. Un marché dans lequel le digital occupe une place toujours plus importante…

A lire aussi dans la rubrique Les services funéraires :

 Image : Shutterstock