Skip to main content
preparez-vos-obseques-achetant-concession.jpg

Préparez vos obsèques en achetant une concession

Si vous ne disposez pas d’une concession familiale, il est possible d’en faire l’achat auprès d’une mairie. Voici toutes les particularités à connaître sur l’acquisition d’une concession : types, durée, conditions de vente, reprise par la mairie, etc.


À défaut de concession familiale, adressez-vous à une mairie

La concession est un emplacement situé au sein d’un cimetière, dans lequel on place le corps ou les cendres d’un défunt. Pour pouvoir l’utiliser durant une période déterminée, il faudra payer un loyer à la mairie de la ville ou du village où se situe le cimetière. Il faut préciser qu’il ne s’agit pas d’un terrain qu’on achète, mais du droit de profiter d’un emplacement à des fins funéraires. En achetant une concession funéraire, vous pourrez :

  • créer un caveau,
  • installer une semelle et un soubassement,
  • construire une stèle, etc.,
  • de clôturer votre parcelle

Le choix d’une concession dépend de vos besoins

Il existe deux grands types de concession :

La concession funéraire

Elle est préférable pour l’inhumation des ossements d’un défunt. 

La concession cinéraire

C’est la concession destinée à l’emplacement de l’urne si le défunt a été incinéré.

La concession peut aussi être temporaire ou perpétuelle :

  • Il s’agit d’une concession temporaire quand la durée d’utilisation de la concession funéraire ou cinéraire est limitée : de 5 à 15 ans, 30 ans ou 50 ans. À la fin de cette période, vous pouvez renouveler le contrat de concession.
  • On parle de concession perpétuelle dans le cas où celle-ci est un héritage des ascendants du défunt.

Vous pouvez également choisir une concession en fonction du nombre de défunts qui devront y être inhumés :

  • Pour une seule personne, optez pour une concession individuelle
  • Pour plusieurs personnes d’une même famille, préférez une concession familiale
  • Si c’est pour quelques personnes bien définies, vous choisirez une concession collective

Vous pouvez acheter une concession dans la mairie d’un lieu où vous avez habité

Vous avez le droit d’acquérir une concession dans une localité où vous avez habité, ou dans votre municipalité actuelle. Il est aussi possible d’acheter une concession dans un endroit où vous n’avez pas vécu, mais cela dépendra de la mairie.

Dans tous les cas, rapprochez-vous de la mairie des lieux pour toute demande d’acquisition d’une concession funéraire. Une fois le paiement effectué, la mairie vous remettra un contrat reprenant les caractéristiques afférentes à la concession.

Le prix d’une concession varie d’une ville à l’autre

C’est la mairie qui fixe le prix de chaque concession de son cimetière. Le coût de la concession est alors très variable. Il tient compte aussi de plusieurs paramètres :

  • la durée d’usage de la concession
  • le type de sépulture (concession funéraire ou concession cinéraire)
  • la taille de la concession (1m², 2m² ou plus de 6m², etc.)
  • le nombre de personnes qui bénéficieront de la concession (concession individuelle, familiale ou collective)
  • Et l’emplacement de la concession dans le cimetière

À titre d’exemple, si vous achetez une concession funéraire individuelle de 2m² pour une durée de 15 ans à Strasbourg, vous payerez en moyenne 326 euros. Pour les mêmes caractéristiques, celle-ci vous coûtera en moyenne 503 euros à Lyon et 140 euros à Rennes. À Paris, la même concession pour une durée de 30 ans coûte en moyenne entre 1116 euros (Paris extra-muros) et 2461 euros (Paris intra-muros).

Le renouvellement de la concession doit être fait 2 ans avant la fin de la durée que vous avez choisie

Si vous avez choisi, par exemple, une concession de 15 ans, vous devrez la renouveler auprès de la mairie lors de la 13e année d’usage. Vous choisirez une nouvelle durée et payerez le tarif correspondant en vigueur. Dans le cas où vous n’effectuerez pas cette opération, la mairie est entièrement libre de reprendre ou de revendre la parcelle que vous avez achetée. Elle exhumera donc le corps du défunt et le déposera dans l’ossuaire du cimetière. La reprise de la concession devient une obligation pour la mairie lorsque :

  • La concession n’a pas été utilisée depuis une dizaine d’années (c’est-à-dire qu’il n’y a jamais eu d’inhumation)
  • La concession a plus d’une trentaine d’années
  • Celle-ci est à l’état d’abandon

A lire aussi dans la rubrique Organisation des obsèques :

Image: Shutterstock