Carnet

Le Quotidien de la Réunion - Publier un Avis de décès

Le Quotidien de la Réunion, appelé plus communément le Quotidien, est un journal départemental diffusé sur toute l’île de la Réunion. Créé le 13 septembre 1976, il est aujourd’hui basé à Saint-Denis (974) et est édité par la SAS Le Quotidien. Le titre s’est très vite démarqué des autres journaux, et ce notamment grâce au fait qu’il a été le premier à imposer le positionnement des pages locales en ouverture de journal, une grande première. C’est d’ailleurs sur cet aspect de titre local et de proximité que Le Quotidien de la Réunion a continué d’exister. Les habitants de l’île n’avaient jusqu’alors jamais eu à disposition un relais d’information aussi centré sur le local, c’est ainsi que le titre a connu un très grand succès. Il est aujourd’hui le plus vendu du département. 

Le quotidien propose régulièrement divers suppléments tels que Not'Case, Terres du Sud, Le Quotidien des annonces, et tous les mercredis le supplément le Quotidien des Jeunes. Il publie également chaque jour mariages, naissances et avis de décès du département. 

Périodicité: Quotidien
Avis de deces Le Quotidien de la Réunion

Derniers Avis de Décès parus dans Le Quotidien de la Réunion

Marie HOURDEBAIGT (Réunion), Pierre CHAN HOÏ SING (Réunion), MARIE ELISA ELIE (Réunion), Michel CAZAL (Réunion), willy HOAREAU ancien gérant de la station caltex (Réunion), YOLANDE VARDAPIN (Réunion), Honoré BENJAMIN (Réunion), YVES PEYRON (Réunion), Bernard CAZANOVE (Réunion), germain pascal DIJOUX (Réunion), Jean VIDAL (Réunion), ALINE RAMASSAMY (Réunion), annick Guibert (Réunion), Raymond COJONDE (Réunion), Théodore HO SUN (Réunion), Georges Hoareau (Réunion), Alain ORBOIN (Réunion), Jean-Michel BLOCH LAINÉ (Réunion), Paul-Antoine Vittori (Réunion), Danielle WONG-AH-FOO (Réunion), ANISE BOYER (Réunion)

La revue de presse du journal Le Quotidien de la Réunion

24-04-2015

Deux otages d'Al-Qaïda tués par erreur, Obama présente ses excuses

Barack Obama a présenté ses excuses jeudi en assumant la responsabilité, lors d’une opération américaine en janvier, à la frontière pakistano-afghane, sur la tragédie qui a causé par erreur la mort de deux otages occidentaux d’Al-Qaïda.