Carnet

L'Etat islamique a exécuté un deuxième otage japonais

05-02-2015

Très en colère, le premier ministre japonais annonce que le Japon continuerait son combat contre le terrorisme… 

Dimanche 1er février, c’est avec le visage ferme, à peine une semaine après la déclaration faite par EI (organisation État islamique) de la mise à mort d’Haruna Yukawa, que le premier ministre japonais s’est montré devant la presse, en condamnant d’« un acte terrorisme ignoble ».

Une vidéo authentifiée par SITE (centre américain spécialisé dans la surveillance en ligne de la mouvance djihadiste), revendiquant et montrant l’exécution de Kenji Goto, le journaliste nippon, a été mise en linge samedi 31 janvier par le groupe djihadiste.

La vidéo d’une minute montre l’exécution de l’otage dans une combinaison orange par un djihadiste, dont l’accent britannique du bourreau selon le SITE est pareil que sur d’autres vidéos de liquidations d’otages occidentaux par l’EI.

Le premier ministre japonais Shinzo Abe, manifestement ému, qui s’est dit « très en colère », a présenté ses condoléances à la famille et aux proches de la victime, et a montré son exaspération contre cet agissement « horrible ». Japon continuerait d’après le premier ministre, son combat contre « un terrorisme inadmissible ».

 

Source : Le monde

Date :  01/02/2015

Journal: Alpes et Midi