Carnet
Le Monde
Aujourd'hui en France
La Croix
Le Figaro
Le Monde
Libération
L'Echo
L'Echo de Vibraye
L'Eveil de la Haute Loire
La Maurienne
La République des Pyrénées
La République du centre
La Tribune
Le Journal de l'Ile de la Réunion
Le Phare Dunkerquois
Le Régional
Le Réveil Cantalien
Le Réveil du Vivarais et Vallée du Rhône
Le Sisteron Journal
Les Nouvelles de Falaise
Var Matin

Ajaccio : le dossier d'un décès à l'hôpital ranimé 4 ans après

06-05-2015

Après la mise en examen du médecin urgentiste, l’affaire sur le décès, après 24 heures des suites d’une embolie pulmonaire, de Jessica Nassibian, âgée de 25 ans, le 5 août 2011, à l’hôpital d’Ajaccio, à l’arrêt, a connu un rebondissement.

La famille de la victime est en quête de la vérité sur la mort de Jessica Nassibian…

La famille de Jessica Nassibian, décédée des suites d’une embolie pulmonaire, à l’hôpital d’Ajaccio, le 5 août 2011, est préoccupée par la seule réponse si le diagnostic est impossible à réaliser pour le médecin urgentiste ou s’il s’agissait d’une erreur.

Sans pouvoir apporter un début d’explication, à ce stade, la présidente du tribunal de grande instance a désigné récemment une nouvelle juge d’instruction ajaccienne qui a mis en examen Dominique Murgue, le médecin urgentiste, qui s’est chargé de la jeune victime cet été-là.

C’est à travers les yeux de son client que l’avocat de la défense prend le temps d’examiner le dossier. Il défend en rappelant que son client s’est illustré pour « ses compétences et non l’inverse », et en ajoutant également qu’« au moment où il prend en charge la victime, dans un laps de temps restreint, il n'a pas tous les éléments nécessaires, ses antécédents par exemple. Ils n'apparaissent pas dans le système informatique de l'hôpital ».

Journal: Corse Matin