Carnet

Condamnation à mort d’une Emiratie dans la mort d'une Américaine

30-06-2015

L’Emiratie, qui est accusée d’avoir mis fin à la vie d’une Américaine, est condamnée à mort à Abou Dhabi lundi.

Un verdict sans appel

Une enseignante américaine a été poignardée à mort par une Emiratie qui a été reconnue coupable de meurtre par la cour de sûreté de l'Etat à Abou Dhabi lundi, d’après le quotidien The National dans sa version en ligne. La condamnation à mort d’Alaa Al Hashemi, qui s’est inspirée des groupes djihadistes en utilisant un couteau de cuisine pour tuer l’Américaine, est sans appel.

L’Emiratie âgée d’une trentaine d’années est aussi reconnue coupable d’avoir réalisé un engin artisanal explosif et l’avoir déposé devant la maison d’un médecin américain d'origine égyptienne. La bombe n’a cependant pas explosé en décembre dernier. Aucune presse internationale n’était présente au moment du procès. Le verdict prononcé, la trentenaire n’a laissé paraître aucune émotion après avoir été reconnue coupable de plusieurs chefs d’accusations dont l’envoi des fonds au Yémen destiné au groupe jihadiste Al-Qaïda pour des fins d’actes terroristes.

Journal: Corse Matin