Carnet
Le Monde
Aujourd'hui en France
La Croix
Le Figaro
Le Monde
Libération
L'Agriculteur de l'Aisne
L'Hebdo de Charente-Maritime
L'Impartial de la Drome
L'Observateur de l'Avesnois
L'Union
L'Union du Cantal
L'Union/Marne
Le Courrier Cauchois
Le Courrier de l'Eure
Le Havre Presse
Le Pays Briard
Le Phare Dunkerquois
Le Ploërmelais
Messager Chablais
Vaucluse L'Hebdo

Drame en Vendée - Deux psys en soutien à l'école privée d'Yzernay près de Cholet

05-05-2015

Après la mort tragique, en Vendée, près de Mortagne, samedi, de deux enfants, une cellule psychologique a été mise en place.

Un mystère plane encore sur la cause de la noyade des deux enfants…

Hier, à l’école de Manon, âgée de 4 ans et de son frère Nathan, 6 ans, à Sainte-Anne à Yzernay, une cellule psychologique a été ouverte.

Tous les parents, à part quelques rares exceptions, ont eu connaissance de la mort des deux élèves de maternelle en petite section et grande, de Manon, 4 ans et de son frère Nathan, 6 ans.

La mère des deux enfants qui sont morts noyés, samedi 2 mai, dans la Sèvre Nantaise, à Mortagne-sur-Sèvre (Vendée), et qui est encore hospitalisée dans une unité psychiatrique de la région, n’a pu être entendue par les gendarmes.

C’est en milieu d’après-midi, samedi, avec un de ses enfants morts dans les bras, dans la rivière que la mère de famille, demeurant près de Cholet, à Yzernay, âgée de 34 ans, a été retrouvée. L’autre enfant décédé a été repêché un peu plus tard.

Hervé Lollic, le procureur de la République de La Roche-sur-Yon, a martelé lundi : « Je ne communiquerai plus sur cette affaire avant cette audition ».