Carnet

Syrie : le bombardement d’un immeuble et d’un hôpital à Alep fait 20 morts

27-04-2016

Un raid aérien des forces gouvernementales de Syrie contre un immeuble résidentiel et un hôpital contrôlés par la rébellion à Alep (nord-ouest), a tué au moins 20 personnes.

Les victimes de la frappe aérienne sont des civils

La défense civile a déclaré qu’au moins 20 civils ont été tués dans une frappe aérienne contre l’hôpital al Quds et un immeuble résidentiel dans le quartier d'al Sukkari, contrôlés par la rébellion à Alep dans la soirée de mercredi. La frappe aérienne aurait été menée par des avions du régime de Damas, selon l’Observatoire syrien des droits de l'Homme(OSDH).

Si le bilan précédent faisait état de 14 civils tués, les équipes de recherche et de sauvetage ont pu extraire six corps des décombres. Il s’agirait de cinq membres d'une même famille dont deux enfants et un dentiste de l'hôpital dans lequel la plupart des patients sont âgés et atteints de maladies chroniques. Le correspondant de l’AFP a indiqué que le seul pédiatre des quartiers est d'Alep contrôlés par les rebelles a également été tué.