Carnet

Nogent-le-Rotrou : décès d’un patient à l’hôpital pour des compresses oubliées

01-03-2016

Un patient a perdu la vie le 31 août 2007 à l'hôpital de Nogent-le-Rotrou en raison de compresses oubliées dans son organisme à la suite d’une opération chirurgicale.

Des erreurs qui ont été fatales pour le patient

Un homme âgé de 76 ans a été hospitalisé à Nogent-le-Rotrou en 2007 et environ deux semaines plus tard, il succombe à de complications post-opératoires. Par conséquent, un infirmier du bloc opératoire de l'hôpital fait l'objet de poursuites. Une compresse d’environ 40 centimètres avait été retrouvée dans l’abdomen du défunt. Il ne s’agirait pas de la première affaire liée à des compresses oubliées dans l’organisme impliquant l’infirmier.

Le cahier de traçabilité rempli par l’infirmier après chaque opération chirurgicale ne montre aucune erreur. Il a également comparu pour une autre affaire, toujours une compresse oubliée dans l’organisme, pour blessures involontaires sur un autre patient opéré en juin 2006. Aucune erreur n’est mentionnée dans le cahier de traçabilité et une même équipe pour les deux opérations. La décision a été mise en délibéré au tribunal, les juges repoussant l’échéance en avril.