Carnet

Trois Bisontins se tuent dans les Alpes suisses

09-07-2015

La cordée qui venait de réussir, lundi vers 11 heures, l’ascension de la Jungfrau (4 158 m) a chuté de 1 500 m en glissant sur un névé.

Malgré l’alerte donnée par une cordée norvégienne, les trois Bisontins n’ont pas survécu à la chute mortelle…

C’est dans les Alpes suisses, lundi matin, avec une seconde cordée, que les trois alpinistes bisontins, adhérents du CAF (Club alpin français) de Besançon, qui venaient de réussir via le passage du Rottalsattel, l’ascension de la Jungfrau, un sommet culminant à 4 158 m, sont morts.

Vers 11 heures, au du retour, la cordée, malgré les crampons, a glissé à une trentaine de mètres sous le sommet, sur un névé couvrant une courte arête, et a chuté dans un ravin de 1 500 m.

Un hélicoptère d’Air Glaciers, alerté par une cordée norvégienne qui a suivi le groupe de Bisontins, s’est dépêché sur les lieux, et a repéré les corps sans vie dans le couloir. Selon « La Tribune de Genève », en raison de la difficulté par le risque de chute de pierres et par la présence de séracs, la récupération des corps n’a été possible que mardi.