Carnet
Le Monde
Aujourd'hui en France
La Croix
Le Figaro
Le Monde
Libération
L'Essor Sarladais
La Libération du Comminges
La Savoie
La Tarentaise Hebdo
Le Confolentais
Le Courrier Français
Le Journal de Ham
Le Littoral de la Charente-Maritime
Le Pays d'Auge
Le Pélican
Les Informations Dieppoises
Lozère Nouvelle
Messager Le Faucigny
Nord Littoral
Vaucluse Matin

Chute mortelle d’un résident au Loroux-Bottereau : la maison de retraite assignée

23-03-2016

Un résident de la maison de retraite du Loroux-Bottereau a fait une chute mortelle il y a 4 ans lors d'une promenade à La Bernerie-en-Retz. Son fils a saisi la justice pour que 10 000 euros de dédommagements lui soient versés par l’établissement.

Une promenade qui a été fatale pour l’ancien résident

C’est en mois de juin 2012 que la maison de retraite du Loroux-Bottereau a planifié une sortie sur le littoral dans le cadre de ses animations. Marcel Mathys âgé de 92 ans faisait du groupe qui allait se promener à La Bernerie-en-Retz. Se déplaçant seul sans assistance, accompagnateur ni sa canne, l’ancien combattant de la Seconde Guerre mondiale a fait un écart inexpliqué sur un large trottoir et a succombé à un traumatisme crânien à l’hôpital suite à la lourde chute

Suite au recours déposé par le fils du défunt, le magistrat a considéré le défaut de surveillance de la part de l’EHPAD de l’hôpital intercommunal Sèvre et Loire qui aurait dû imposer un fauteuil roulant au nonagénaire, qui avait refusé de le faire plus d’une fois, ce jour-là, selon le rapporteur public. Même si son épouse a été alertée de la sortie organisée, elle ne s’y serait pas opposée, a déclaré Florence Jamier-Javaudin, l’avocate de de l’hôpital intercommunal Sèvre et Loire. La décision sera rendue par le tribunal administratif de Nantes, qui a mis son jugement en délibéré, dans six semaines environ.