Carnet
Le Monde
Aujourd'hui en France
La Croix
Le Figaro
Le Monde
Libération
Auxois Libre Bourgogne Libre
L'Echo Béarnais
L'Echo Charitois
L'Éclaireurdu Gâtinais
L'Essor Bigourdan
L'Informateur
La NRCO
La Voix du Jura
Le Dauphiné Libéré
Le Journal de Millau
Le Limouxin
Le Résistant
Messager Genevois
Monaco Matin
Ouest France + Presse Océan

Un alpiniste d'Angoulême se tue dans les Pyrénées

23-04-2015

Les secours en montagne ont fait part qu’un alpiniste âgé de 60 ans, qui a chuté près du cirque de Gavarnie, lors d’une descente en rappel du Pic rouge de Pailla, d’une centaine de mètres, est décédé.

Pour une raison encore inconnue, les points de protection auraient lâché causant la mort du sexagénaire.

C’est vers l’hôpital de Tarbes que l’homme âgé de 28 ans, qui descendait à quelque 2 500 mètres d’altitude en cordée avec la victime, et qui a également été blessé de la cheville, un traumatisme du bassin et crânien, dans l’accident, a été évacué.

Un porte-parole des secouristes de Gavarnie de la Compagnie Républicaine de Sécurité (CRS) a annoncé que « selon les premiers éléments de l'enquête, les deux alpinistes expérimentés, originaires d'Angoulême, ont chuté lors de la descente du couloir nord-ouest, au Pic rouge du Pailla », en ajoutant que « le dernier rappel se serait arraché, c'est-à-dire que les points de protection pour installer la corde auraient lâché, pour une raison encore inconnue ».