Carnet

Une jeune Afghane accusée d'adultère lapidée à mort par des talibans

03-11-2015

Selon les autorités locales, le châtiment qui rappelle les heures sombres du régime fondamentaliste en Afghanistan, quand une jeune Afghane accusée d’adultère a été lapidée à mort par des chefs de guerre et des insurgés talibans, a suscité l’indignation.

Une vidéo montrant la lapidation a circulé sur les réseaux sociaux…

La vidéo que les autorités ont présentée comme étant celle du drame a été diffusée sur plusieurs chaînes de télévision, et circule également sur les réseaux sociaux. C’est dans une zone désertique et montagneuse de la province de Ghor, à Ghalmine, qui est aux mains des talibans selon la gouverneure Sima Joyenda, il y a environ une semaine, que la lapidation a eu lieu.

Seule la tête de la jeune femme qui se tient debout dans un trou creusé dans le sol est apparue sur la vidéo. Trois de compagnons d’un homme vêtu de noir l’imitent quand il a ramassé une pierre et la lui lançant à bout portant. Avant l’interruption de la séquence, c’est d’une voix faible que la jeune femme a annoncé qu’il n’y a de Dieu que Dieu, alors que l’un des hommes invite à réciter la profession de foi musulmane, la chahada.

 

Le gouvernement central de Kaboul a été appelé à nettoyer cette zone aux mains des rebellés talibans par le responsable provincial qui a condamné le meurtre.