Carnet

La procureure d'un procès clé assassinée en Ouganda

02-04-2015

La procureure ougandaise responsable du  procès des treize hommes accusés d’avoir participé aux attentats de 2010, coutant la vie de 76 personnes, dans la capitale de l’Ouganda à Kampala a été assassinée par des hommes armés.

Joan Kagezi a été tuée sous les yeux de ses trois enfants…

La dirigeante de la section crimes de guerre et antiterrorisme auprès du ministère public, la procureure Joan Kagezi rentrait dans la banlieue de la capitale ougandaise, chez elle lundi soir et qui pour acheter des fruits venait d’arrêter sa voiture, a été tuée par balle.

Kale Kayihura, le chef de la police a expliqué que « les criminels sur une moto se sont arrêtés près de son véhicule garé et lui ont tiré dans le cou et dans l'épaule, à travers la vitre du siège du conducteur », et que « Ses trois enfants, qui étaient à bord, n'ont pas été blessés. »

Les chebabs, islamistes somaliens avaient revendiqué les deux attaques déclenchées par des ceintures d’explosifs, le 11 juillet 2010 à Kampala, l’une dans le bar d’un club de rugby et l’autre dans un restaurant éthiopien qui renvoyaient la finale de la Coupe du monde.