Carnet
Le Monde
Aujourd'hui en France
La Croix
Le Figaro
Le Monde
Libération
L'Echo
L'Eclaireur Vimeu
L'Essor Savoyard
L'Est Agricole et Viticole
L'Est Eclair
L'Eveil de Pont-Audemer
L'Oise Agricole
L'Orne Combattante
La Libération du Comminges
La Voix du Nord
Le Courrier La Gazette
Le Pélican
Le Réveil de Neufchâtel
Messager Genevois
Yonne Républicaine

Du sursis pour avoir tué son ami lors d’une battue au gibier en Haute-Loire

10-06-2015

Pour avoir tué involontairement, le 2 novembre 2014 lors d’une battue à Saint-Cirgues, son ami, un jeune homme âgé de 19 ans avait comparu devant le tribunal du Puy-en-Velay mardi 9 juin.

Le coup de feu destiné à un cerf a tué son ami d’enfance…

Mardi 9 juin, le jeune chasseur a été conduit à la barre du tribunal du Puy-en-Velay à cause d’« une faute d’imprudence ». Aujourd’hui âgé de 19 ans, le jeune homme qui, lors d’une battue au gros gibier, a tué involontairement son ami d’enfance, comparaissait la tête baissée. 

Ce jour-là, le 2 novembre 2014, les participants ont décidé de se déplacer du côté de « Souillac » à cause de la chasse infructueuse sur la commune de Saint-Cirgues. Une ligne de chasseurs se positionne dans une pente au milieu des bois, tandis que le gibier sur les « postés » a été rabattu par d’autres. Les deux amis, sur cette ligne sont à une distance de dizaines de mètres l’un de l’autre. Les coups de feu sont partis quand un cerf passait enfin, et c’est à la tête que le chef de ligne a été atteint d’un tir mortel.

La victime qui est décédée le jour de ses 22 ans s’en est allée malgré les soins prodigués par son amie qui était également présente sur les lieux, son frère et un pompier volontaire.

Journal: La Montagne