Carnet

Deux-Sèvres - Rom, Blanzay – « Il sait qu'à 19 ans, il a tué ce garçon de 21 ans »

12-06-2015

Le lundi 20 avril dernier, Damien Mergault Originaire de Rom, s’est tué à Vienne, sur la route départementale 7 à Blanzay. Un autre jeune conducteur âgé de 19 ans, complètement anéanti, se trouvait en face.

 Il n'avait ni stupéfiants ni alcool dans le sang du jeune homme.

La mise en cause du jeune de 19 ans qui conduisait à une vitesse excessive appartenait hier, à la barre du tribunal correctionnel de Poitiers. Poursuivi pour homicide involontaire, le jeune homme était ce 20 avril, au volant d’une Volkswagen Sharan VR6 familial.

La route était sèche. Il faisait beau et chaud. Le jeune homme qui partait de chez ses parents avait un bel avenir devant lui. Mais ce virage à droite, mal négocié a tout changé.

Il n'avait pourtant ni stupéfiants ni alcool dans son sang quand il a évité une première voiture qui circulait dans l'autre sens.

L'Opel Corsa de Damien Mergault, originaire de Rom âgé de 21 ans, mort sur le coup, était derrière lui. Polytraumatisé au thorax et à la tête, il n'avait aucune chance de s’en sortir. Forcément coupable : « il n'y a pas de bonne peine à vous proposer dans cette situation dramatique », a indiqué le procureur de la République, avec annulation pour un an du permis de conduire et trois mois d'incarcération avec sursis.

« Il venait de passer deux entretiens à Civray. Il allait être embauché, il venait de l'apprendre » a annoncé le bâtonnier Grandon à la défense de la famille Mergault. « Des gens heureux qui ont eu leur vie brisée. C'était le seul garçon de la famille. » a-t-il ajouté.