Carnet

Plourivo : la mère du garçonnet mort internée en psychiatrie

10-02-2016

La mère du petit garçon nommé Lino qui a été tué par arme blanche a été internée en psychiatrie selon le procureur de la république de Saint-Brieuc, Bertrand Leclerc.

La principale suspecte n’a pas pu être entendue dans l’affaire

Âgé tout juste de 16 mois, le petit Lino a perdu la vie le mardi 9 février au village de Coat Bruc sur la commune de Plourivo près de Paimpol. Sa mère qui reste la principale suspecte dans l’affaire aurait tué l’enfant par arme blanche. Lors d’une conférence de presse dans la matinée de mercredi, le procureur de la république de Saint-Brieuc a tenu à préciser que de nombreux faits restaient encore à éclaircir.

La mère qui a été placée en psychiatrie n’a pas pu être auditionnée. L’autopsie pratiquée dans l’après-midi de mercredi a permis de savoir les causes exactes et l’heure du décès du petit garçon. Des blessures auraient été retrouvées aux bras de la mère quand elle s’est rendue chez sa voisine pour lui avouer qu’elle venait de tuer son enfant.