Carnet

Harnes : un Rouvroysien placé en détention après la mort brutale d’un quadragénaire

20-10-2015

Après le décès devant son domicile de Michaël Moiselet, âgé de 40 ans, un habitant de Rouvroy âgé d’une trentaine d’années a été déféré dimanche matin au parquet de Béthune.

Une personne parmi les sept placées en garde à vue a été déférée au parquet…

Un homme habitant de Rouvroy, et âgé d’une trentaine d’années, le seul parmi les sept placées dans les locaux de la brigade criminelle de la sûreté départementale à Lens en garde à vue, a été déférée au parquet de Béthune qui a ouvert une information judiciaire ce dimanche matin. Sans être inquiétées par la justice et sur instruction du parquet, les six autres personnes ont été laissées en liberté.

 

Au domicile de Michaël Moiselet, âgé de 40 ans, rue Salonique à Harnes, la soirée fortement alcoolisée a dégénéré, d’après les auditions, qui habitait là depuis un peu plus d’un an et demi. Des hausses de ton et des cris ont été entendus par les riverains. Vendredi peu avant trois heures du matin, la victime a été retrouvée morte devant sa maison. À leur arrivée, les secours dépêchés sur le lieu n’ont pu que constater son décès.