Carnet

Hazebrouck : Le décès de Sandra Mazingue était provoqué par de multiples coups

07-05-2015
L’autopsie pratiquée sur le corps de Sandra Mazingue âgée de 41 ans a révélé que son décès a été causé par de multiples coups. 
 
Une hémorragie interne suite aux coups
 
Le corps sans vie de Sandra Mazingue, maman de 4 enfants, a été retrouvé chez elle, à rue d’Aire dans l’après-midi de vendredi. Elle serait décédée d’une hémorragie interne provoquée par de multiples coups qu’elle a reçus, d’après les rapports de l’autopsie. Son conjoint a été mis en examen pour meurtre.
 
Éric Fouard, procureur de la République de Dunkerque a déclaré qu’il y a eu acharnement sur la victime étant donné que mis à part les coups, une petite trace de strangulation a également été constatée. De multiples fractures aux côtes, bras, sternum, et aux jambes provoquées par les multiples coups portés sur Sandra Mazingue ont été constatées par le médecin légiste lors de l’autopsie. Le suspect affirme seulement lui avoir giflé mais en même temps nie les faits.

Journal: La Voix du Nord