Carnet

Octuple infanticide : Dominique Cottrez émue à son procès

25-06-2015

L’ancienne aide-soignante Dominique Cottrez âgée de 51 ans était très émue à l’ouverture de son procès devant la cour d’assises du Nord à Douai ce jeudi matin.

Premier infanticide en 1989

La quinquagénaire comparaît pour le meurtre de huit mineurs de moins de quinze ans et encourt la prison à vie. C’est en juillet 2010 que les deux premiers corps de ses bébés ont été découverts par le nouveau propriétaire de la maison de ses parents à Villers-au-Tertre. Six autres bébés morts ont été découverts après fouille.

Dominique Cottrez a immédiatement avoué l’infanticide dont elle était l’auteur lorsqu’elle a été entendue par les enquêteurs. Elle aurait eu une relation incestueuse avec son père depuis son enfance, et cela a continué pendant son mariage. Son père est décédé en 2007. Il s’agit du pire cas d’infanticide appelé « l’octuple infanticide » en France. L’un des deux avocats de Cottrez, Me Frank Berton a indiqué qu’elle était consciente de ce qu’elle avait commis et ne cherchait en aucun cas minimiser sa responsabilité par rapport à l’infanticide.