Carnet
Le Monde
Aujourd'hui en France
La Croix
Le Figaro
Le Monde
Libération
Haute Gironde
Journal du centre
L'Essor
L'Impartial
L'Observateur du Cambrésis
L'Orne Combattante
La République de Seine-et-Marne
La Tarentaise Hebdo
Le Dauphiné Libéré
Le Journal de Gien
Le Petit Bleu du Lot et Garonne
Le Républicain Lot et Garonne
Les Informations Dieppoises
Messager Chablais
Pontivy Journal

Un policier maquille son suicide en meurtre

04-11-2015

Pour faire croire à un meurtre dont sa mort est d’apparence criminelle et qui avait provoqué une chasse à l’homme de grande envergure, un policier américain avait méticuleusement organisé son suicide selon la police locale.

Le policier a commis plusieurs actes criminels…

Suite aux décès de plusieurs Noirs non armés tués par des policiers et entrainants de tensions aux États-Unis, c’est après une série d’attaques visant des agents de police que sa mort le 1er septembre, est intervenue. C’est dans l’Illinois (nord), près de la ville de Fox Lake, dans les bois que le corps de l’homme a été découvert. Ce jour-là, le lieutenant de police Charles Joseph Gliniewicz a annoncé sur sa radio que trois hommes à pied font l’objet d’une poursuite.

 

En ôtant son gilet pare-balles, il s’est logé mortellement d’une balle après avoir tiré une première fois dans son habit de protection. Devant les journalistes, le commandant de police du comté de Lake, George Filenko a affirmé qu’ils ont déterminé que le suicide mis en scène de Gliniewics est le résultat final de plusieurs actes criminels que le policier a commis.

Journal: Le Figaro