Carnet
Le Monde
Aujourd'hui en France
La Croix
Le Figaro
Le Monde
Libération
Journal du Diois
L'Aisne Nouvelle
L'Hebdo de Sèvre et Maine
L'Observateur de l'Arrageois
La Gazette
La Presse de la Manche
La Semaine du Minervois
La Tribune
Le Bien Public
Le Bulletin de l'Arrondissement de Rouen
Le Pélican
Les Nouvelles de Sablé L'Echo Fléchois
Les Nouvelles de Saone-et-Loire
Pays des Alpes-Maritimes
Var Matin

Une jeune fille meurt en sortant de club, sa mère accuse l'établissement

23-02-2015

Samedi, un mois après sa disparition, c’est dans un cours d’eau que le corps de Marie Lama a été retrouvé. Après s’être endormie sur une banquette, sans son sac et son manteau, la jeune étudiante avait été refoulée par « Le Baron », discothèque à Rennes. L’enquête administrative pointe du doigt l’établissement.

L'autopsie de l'enquête en cours donnera plus d’éclaircissement sur les circonstances du décès de la jeune fille

La mère de Marie Lama, disparue, y a plus d’un mois après une soirée arrosée avec ses amis en boîte, depuis le 16 janvier et retrouvé samedi, est convaincue que la mort de la jeune étudiante à Rennes 2, en master Information-Communication, aurait pu être évitée.

La jeune fille avait dépensé en boissons au club Le Baron, à Rennes,  80 euros, selon Ouest France. Les videurs de la discothèque qui ont aperçu la jeune femme en apparence ivre endormie sur une banquette de l’établissement l’ont chassé de l’établissement sans lui accordant le temps de reprendre son sac et son manteau au vestiaire.

Décision irresponsable d’après la mère de Marie Lama, «elle s'est donc retrouvée seule, par 0 degré en tee-shirt et sans papier d'identité dans la rue » a-t-elle dénoncé par écrit, à la préfecture et qu’elle a publiée également sur facebook, l’attitude des videurs du club. La pétition mise en ligne qui réclame la fermeture de la discothèque a récolté un millier de signatures jusqu’ici.

La jeune fille avait été aperçue dans la rue à proximité du club, aux alentours de 5 heures du matin avant sa disparition et ce qui s’est passé après, reste un mystère. C’est un promeneur qui a trouvé son corps dans la Vilaine samedi  et qui a donné également l’alerte. L’enquête policière et l’autopsie est en cours afin de clarifier les circonstances du décès de la jeune étudiante.

Journal: Le Figaro