Carnet

Le régime syrien bombarde une ville stratégique prise par les rebelles

28-04-2015

L’OSDH (Observatoire syrien des droits de l’Homme) a rapporté qu’au moins, 34 personnes sont mortes dans d’autres raids du régime sur la ville sous contrôle des rebelles, de Darkush, près de la frontière turque, à une vingtaine de kilomètres au nord, dont des enfants et des femmes.

Le nombre des décès lors des bombardements par le régime syrien n’est pas encore disponible…

Au lendemain de sa prise par les rebelles et par Al-Qaïda, dimanche, les raids, qui représentent un nouveau revers pour le régime de Bachar al-Assad, contre la ville stratégique de Jisr al-Choughour par l’aviation militaire syrienne se sont multipliés.

Rami Abdel Rahmane, le directeur de l’organisation qui est installé en Grande-Bretagne et qui s’appuie sur un vaste réseau de sources couvrant la Syrie a enchainé que « le bilan devrait s’alourdir, car il y a des dizaines de personnes blessées, beaucoup grièvement ».

Selon l’OSDH, aucun bilan n’était disponible dans l’immédiat, mais au moins, 27 personnes, parmi eux 20 combattants, ont été tué lors des bombardements de samedi.

Journal: Le Maine Libre