Carnet
Le Monde
Aujourd'hui en France
La Croix
Le Figaro
Le Monde
Libération
Drome Hebdo
L'Agathois
L'Aisne Nouvelle
L'Avenir
L'Hebdo de Charente-Maritime
La Charente Libre
La Dépêche
La Renaissance
La Sambre La Frontière
Le Bien Public
Le Patriote Cote d'Azur
Le Phare Dunkerquois
Le Réveil du Vivarais et Vallée du Rhône
Les Sables Vendée Journal
Saint-Martin's Week

Octuple infanticide: Dominique Cottrez émue à l'ouverture du procès

25-06-2015

C’est devant la cour d’assises du Nord à Douai, ce jeudi, que le procès, concernant le meurtre à leur naissance, de ses huit enfants, à partir de 1989, de l’ancienne aide-soignante, Dominique Cottrez, qui s’est montrée très émue, a débuté.

Dominique Cottrez, surnommée « l’octuple infanticide », risque la prison à perpétuité…

Mme Cottrez, âgée de 51 ans, qui risque la perpétuité, a pleuré même avant le début de l’audience, pour sa comparution pour le chef d’accusation d’assassinat de huit mineurs de moins de 15 ans. Elle a été placée sur une chaise et non pas dans le box des accusés, et s’est présentée au micro à la Cour avec la voix brouillée par l’émotion.

Le nouveau propriétaire de la maison de ses parents dans le Nord, à Villers-au-Tertre, a fait, en juillet 2010, la découverte de deux cadavres de nourrissons enfouis dans le jardin.

Dominique Cottrez a avoué immédiatement aux enquêteurs la présence chez elle d’autres corps de bébés, qui sont en nombre de six, et qui donnent à l’affaire son nom de « l’octuple infanticide ».

 

 

Journal: Le Maine Libre