Carnet
Le Monde
Aujourd'hui en France
La Croix
Le Figaro
Le Monde
Libération
Eclaireur Brayon
France-Antilles
L'Essor Sarladais
L'Hebdo des Savoie
L'Observateur de l'Arrageois
La Semaine
Le Littoral de la Charente-Maritime
Le Pays d'Auge
Le Paysan du Haut-Rhin
Le Progrès Saint-Affricain
Le Républicain Sud-Gironde
Le Réveil Normand
Les Infos
Messager Le Faucigny
Paris Normandie

Eddie Ray Routh, l'homme qui a tué l'« American sniper », condamné à la perpétuité

25-02-2015

Mardi 24 février, Eddie Ray Routh a été jugé coupable des meurtres de Chad Littlefield, l’« American Sniper », héros du film éponyme coproduit et réalisé Clint Eastwood, triomphant en haut du box-office américain et source de débat, et de Chris Kyle, procès très médiatisé par un succès en salle.

Le meurtrier est victime de syndrome de stress post-traumatique d’après-guerre selon ses avocats…

Le tribunal de StephenVille au Texas a condamné l’ancien Marine de 27ans, Eddie Ray Routh à une peine de prison à perpétuité. Ses avocats qui affirmaient pourtant qu’au moment des faits, il souffrait de « psychose » avaient plaidé l’irresponsabilité morale. Il était victime de syndrome de stress post-traumatique après avoir fait son service dans l’armée américaine en Haïti et en Irak selon ses proches.

Après avoir emmené Eddie Ray Rouht dans un stand de tir de Stephenville, une façon de « soigner » selon la veuve de Chris Kyle les vétérans de guerre, à la demande de sa mère, les corps du tireur d’élite connu de l’armée américaine par son plus gros palmarès, Chris Kyle et de Chad Littlefield ont été retrouvés criblés de balles.

Six nominations aux Oscars et une seule statuette du meilleur montage sonore, c’est ce que le long métrage tiré de l’autobiographie de Chris Kyle avait accumulé. Le salaud pour les uns et héros pour les autres a à son actif 255 mort lors de ses passages en Irak, selon ses dires, mais 160 personnes tuées selon la source officielle.

Journal: Le Monde