Carnet

Le virus H1N1 fait plus de 400 morts en Inde

13-02-2015

Le virus de la grippe porcine H1N1 a fait 407 morts selon le ministère de la Santé de l’Inde. Pourtant, l’OMS a déclaré la fin de la pandémie en août 2010.

Tous les personnels en contact des malades devraient se faire vacciner selon le gouvernement…

Le virus H1N1 de la grippe porcine s’est propagé avec une vitesse incroyable en Inde. Depuis le début de l’année, 407 personnes ont succombé à la H1N1, a annoncé le ministère de la Santé de l’Inde, le mercredi 11 février, dont la moitié est atteinte les dix premiers jours de février. Pour éviter que la maladie se développe encore plus,  le gouvernement a revu ses procédures, particulièrement en faisant vacciner le personnel médical qui est en contact direct avec les malades.

Un responsable des autorités de santé a fait une annonce que dans l’ouest de l’Inde, dans l’État du Raahstan, un touriste suisse âgé de 70ans est décédé après avoir été contaminé par le virus. À Rajasthan, État où l’on a recensé 117 décès, les congés des médecins ont été annulés, et pour Gujarat l’État voisin, c’est à l’extérieur des hôpitaux que les patients pris de paniques faisaient la queue pour être examinés.

En août 2010, la fin de la pandémie a été déclarée, plus d’un après l’apparition du virus au Mexique et qui a décimé des milliers de personnes dans le monde, par l’OMS (Organisation mondiale de la santé).