Carnet

Manifestation après la mort de plusieurs personnes dans une favela de Rio

08-04-2015

Une manifestation dans une favela organisée vendredi 3 avril en réaction à la mort d’un enfant de 10 ans dans un échange de tirs a été dispersée à l’aide de gaz lacrymogènes par la police de Rio de Janeiro. 

Les manifestants en colères ont réclamé le retrait des UPP installées dans les favelas…

Selon les images de la télévision, l’un des accès au complexe des favelas d’Alemao, où vivent 70 000 personnes a été bloqué par plusieurs centaines de personnes, scandant « dehors les UPP ! » (Unités de police pacificatric), installées dans les favelas, et « la police ne tue que les habitants ! ». Les manifestants portant des draps blancs ont lancé des pierres et blessant un policier, en réplique aux tirs de gaz lacrymogène.

Selon les forces de l’ordre, l’enfant a été tué jeudi soir, à l’instant où des policiers en patrouille dans le secteur d’une des favelas d’Alemao étaient « accueillis par des tirs de criminels de la communauté d'Areal ». La police a affirmé qu’« il y a eu un échange de tirs et un enfant a été touché. Il n’a pas survécu à ses blessures ».

Journal: Le Monde